Venez à notre party surprise pour les 60 ans de Guy A. Lepage | Le Sac de chips
/unbelievable

Venez à notre party surprise pour les 60 ans de Guy A. Lepage

Image principale de l'article Venez à notre party surprise pour ses 60 ans
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

C’est un grand jour de célébration aujourd’hui. 

Guy A. Lepage, qui a comme lègue culturel RBO, Un gars une fille, Tout le monde en parle et une pub du 375e de Montréal avec les Dead Obies, célèbre aujourd’hui son 60e anniversaire.

Pour souligner cette grande date, nous avions l’intention d’organiser un gros party surprise et d'inviter tous les membres du jet-set québécois. Par contre, la maudite COVID-19 nous a forcés à nous arranger autrement. 

Voici donc la version numérique de ce qu’on avait prévu, mais qu’on n’a pas pu faire. Enfilez votre casque de réalité virtuelle et suivez le guide.

Vous sonnez à la porte.

«Vite, vite, viens te cacher, Guy A. est sur le point d’arriver.»

Vous entrez et tentez d’aller vous cacher derrière le buffet. Sylvie Léonard est déjà là.

«Heille, va trouver ta propre cachette!»

Vous sortez et voyez Serge Chapleau qui vous fait signe de derrière un divan.

«Viens. Y’a assez de place pour tout le monde ici!»

Réticent, vous allez le rejoindre. Pendant de longues minutes, il vous raconte des anecdotes du plateau de Et Dieu créa Laflaque.

«Vite, vite, il s'en vient!» lance quelqu’un. La porte s’ouvre. Tout le monde sort en criant «SURPRISE!»

Malheureusement, ce n’était pas lui. C’était Bruno Landry qui arrive un peu en retard. La surprise lui a fait tellement peur qu’il échappe la bouteille de blanc qu’il tenait et elle éclate en mille morceaux. Pendant que tout le monde s’acharne à ramasser les petits bouts de verre, le fêté franchit le seuil de la porte.

«Qu’est-ce qui se passe ici?» s’exclame-t-il, perplexe.

«Surprise.»

Après une trentaine de minutes de serrage de mains, le party peut enfin commencer.

On n’avait pas les moyens d’embaucher un DJ, mais on a programmé des extraits des chansons préférées de Guy A. dans un clavier.

Alors que Diane fait la distribution des coupes de vin, tout le monde s’attend à ce qu’elle explique de quel vin il s’agit et qui l’a recommandé. Elle se tanne assez vite. «Je ne suis pas su’a job.»

On a acheté une belle carte que tout le monde a signée, mais Dany était jaloux et l’a «accidentellement» échappée dans la poubelle.

«C'est correct, j’en ai toujours une sur moi au cas où!» affirme le fou du roi.

Il l’offre à Guy et le force à la lire devant tout le monde.

«Bonne fête Guy! C’est ta fête, mais au salaire que tu fais, c’est toi qui devrais nous acheter des cadeaux».

Tout le monde rit.

Pour le gâteau, on a demandé aux gars de Joe Beef de nous aider. Par contre, ils ne nous l’ont pas livré à temps parce qu’ils n’ont pas réussi à se stationner sur le Plateau.

En tout et partout, la fête a duré six heures, mais nous avons décidé de ne vous montrer que les meilleurs moments. 

Bonne fête Guy A.! On se reprend l’an prochain!

Aussi sur le Sac:

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus