Une juge renvoyée après avoir participé à un ménage à trois dans son bureau | Le Sac de chips
/unbelievable

Une juge renvoyée après avoir participé à un ménage à trois dans son bureau

Image principale de l'article Une juge renvoyée après un ménage à trois

Semble-t-il que ce n’est pas parce qu’on est juge qu’on a nécessairement du bon jugement.

Lundi, une commission d’enquête de cinq membres a voté unanimement pour retirer la juge Dawn Gentry de ses fonctions à la suite d’allégations de comportements incroyablement déplacés.

Consommation d’alcool sur les heures de travail, ménage à trois dans son bureau, népotisme, cohésion sexuelle, name it, la liste de ses offenses est très longue.

Cette dernière avait été suspendue sans salaire de son poste à la cour familiale de Cincinnati en décembre dernier en attendant les résultats d’une enquête à l’interne.

«Dans ce cas-ci, on ne parle pas d’un ou de deux incidents isolés, mais bien d’une culture d’inconduite et de très mauvais jugement de la part de l’accusée, qui a duré pendant plus d’un an, et qui a continué même après qu’elle eut été informée qu’une plainte avait été déposée contre elle», peut-on lire dans le rapport de la commission.

Voici certaines des choses qu’on lui reproche: 

  • D’avoir utilisé son influence pour faire engager son copain guitariste comme témoin expert à la cour.  
  • D’avoir eu un ménage à trois dans son bureau sur les heures de travail avec sa secrétaire et ledit guitariste. 
  • D’avoir tenté de convaincre une avocate d’avoir des relations sexuelles avec son mari pour qu’elle puisse l'accuser d'infidélité. 
  • D’avoir menacé des employés de les congédier s’ils refusaient de faire des dons à sa campagne de réélection. 
  • D’avoir encouragé des employés à consommer de l’alcool et à participer à une orgie dans son bureau.  

Désolé, Dawn, mais être juge, ce n’est pas pour tout le monde.

Aussi sur le Sac:

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus