MLB: Une première saison sans insulte homophobe sur le terrain depuis 2016 | Le Sac de chips
/unbelievable

MLB: Une première saison sans insulte homophobe sur le terrain depuis 2016

Dimanche dernier prenait fin la saison régulière de la Major League Baseball (MLB), aux États-Unis.

En plus d’avoir eu lieu malgré la pandémie de la COVID-19, qui lui aura enlevé 100 de ses parties habituelles, cette saison de la MLB est la première depuis 2016 à relever tout un défi: aucun de ses joueurs n’a été impliqué dans une controverse homophobe (sur le terrain en tout cas). 

Bravo?

• À lire aussi: Bob l’éponge sort du placard comme étant membre de la communauté LGBTQ+

Il n’y a eu qu’un seul incident, concernant un annonceur des Reds de Cincinnati, qui a utilisé une insulte homophobe au micro. Le pas fin, Thom Brennaman, a d’ailleurs démissionné la semaine passée. 

L’incident a démontré que plusieurs joueurs des Reds et leur entraîneur, David Bell, n'avaient aucune tolérance pour l'homophobie. Le lanceur Amir Garrett a d'ailleurs publié sur Twitter: «Pour la communauté LGBTQ, sachez simplement que je suis avec vous, et quiconque est contre vous est contre moi. Je suis désolé pour ce qui a été dit aujourd'hui.»

AFP

Garett, qui est aussi très vocal avec son soutien au mouvement Black Lives Matter, a témoigné dans un article de The Athletic: «Beaucoup de gens ont l'impression de ne pas pouvoir être eux-mêmes avec les autres. Ils ont l'impression qu'ils ne sont pas non plus recherchés dans le sport.»

Bien qu’il est dommage que 2017, 2018 et 2019 n’aient pas été exemptes d’insultes homophobes par des joueurs, ça fait toujours du bien de voir les mentalités changer. L’article de The Athletic démontre que la MLB progresse tranquillement vers un environnement plus inclusif. 

Ailleurs sur le Sac de chips:  

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus