TikTok fait renaître de grands classiques | Le Sac de chips
/unbelievable

TikTok fait renaître de grands classiques

TikTok restera toujours cette application qu’on aime détester, mais, pour l’industrie de la musique, la plateforme est plus que miraculeuse.

• À lire aussi: Un Floridien lance une Bible au visage d’un policier

• À lire aussi: Carole Baskin déjà éliminée de Dancing with the Stars après une danse malaisante

On a pu constater ses effets à maintes reprises, des artistes inconnus du public devenant connus du jour au lendemain grâce à quelques milliers de vidéos d’une vingtaine de secondes.

Puisque l’application permet aux utilisateurs de s’approprier n’importe quelle œuvre musicale, les droits d’auteur ne se dressent plus sur le chemin des créateurs de contenu. C’est ainsi que plusieurs chansons qui avaient fait leur temps sont revenues au galop dans les écouteurs de tous un chacun.

Les années 70-80

Plus récemment, c’est la chanson Dreams, de Fleetwood Mac, qui a connu un essor impressionnant. 

Apple a signalé un pic de 221% dans les écoutes de la chanson sur ses plateformes, ainsi qu’une augmentation de 1137% de recherches Shazam, indiquant que la chanson trouvait de nouveaux auditeurs. Spotify, de son côté, rapporte que les écoutes de la chanson ont augmenté de 127% sur sa plateforme, avec une augmentation de 242% du nombre de nouveaux auditeurs découvrant l’œuvre, qui date de 1977.

Mais d’où vient cette montée en flèche?

D’une seule et unique vidéo, qui en aura engendré d’autres.

Mais ce n’est pas tout.

Break My Stride, de Matthew Wilder a aussi pu profiter d'un élan d’intérêt de la part de la communauté de l’application, plus de 564 400 vidéos ayant été créées, accompagnées par la mélodie des années 80.

C’est en envoyant les paroles du morceau à leurs proches, tout en enregistrant leur réaction, que les jeunes utilisateurs ont remis Matthew Wilder sur la carte.

Quelques chansons sont également parodiées, créant de bonnes versions revampées de classiques déjà bien ancrés.

Les années 90-2000

Probablement amenés sur TikTok par la vague de milléniaux qui se sont invités sur l’application plus tardivement, I’m Just a Kid, de Simple Plan, Girlfriend, d’Avril Lavigne, Crank That, de Soulja Boy, et même Boom, Boom, Boom, Boom!! de Vengaboys se sont taillé une place en 2020.

@joeyklaasen

There’s no difference 😝😂 @jonklaasen @elyssajoy_

♬ I'm Just a Kid - Simple Plan

Les extraits, mélangés à l’humour d’aujourd’hui et aux souvenirs des tiktokeurs, redonnent vie à ces artistes qui plongeaient lentement mais sûrement vers les profondeurs de Spotify et d'Apple Music.

Les années 50

Avec respectivement plus de 26 000 et 27 000 TikToks chacun, Put Your Head on My Shoulder, de Paul Anka, et Jailhouse Rock, d'Elvis Presley, renaissent également de leurs cendres.

Laissant place à l'imagination et à la personnalité de chacun, l'application permet de faire revenir d'anciennes modes, tant par la musique utilisée que par le style vestimentaire emprunté à chaque époque.

@miguelfersou

eu tive que fazer isso / I had to do this ##fyp ##letsrock ##paravoce

♬ Jailhouse Rock - Elvis Presley

Ailleurs dans le Sac de chips:     

s

s

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus