Les dauphins roses de retour près de Hong Kong! | Le Sac de chips
/unbelievable

Les dauphins roses de retour près de Hong Kong!

Image principale de l'article Les dauphins roses de retour près de Hong Kong!
Photo AFP

La COVID-19 a quelque chose de bon. Vous avez bien lu.  

À cause d'elle, le trafic des traversiers est à l'arrêt dans les eaux séparant Hong Kong de Macao.

«Okaaaaay, mais encore?», demanderez-vous.

Eh bien, figurez-vous donc que les dauphins roses sont de retour dans ces eaux! 

«Magnifique», direz-vous.

Pas si vite.

Les scientifiques s'inquiètent toujours d'un risque de disparition à terme de cette espèce emblématique de l'ex-colonie britannique. 

Maudite affaire. Ça peut jamais aller ben, pendant plus de trois minutes.

Population en chute

Étudier ces dauphins a longtemps été décourageant. 

Leur population a en effet chuté de 70 à 80 % au cours des 15 dernières années dans cet estuaire, l'un des plus industrialisés de la planète. 

Mais cette année, la pandémie a eu des conséquences heureuses pour ces cétacés en entraînant un rebond de leur population. 

Avec la suspension du trafic des traversiers reliant Hong Kong à Macao depuis février, les scientifiques ont constaté combien ces mammifères se sont adaptés à ce «calme sans précédent». 

AFP

«Nous observons des groupes de taille beaucoup plus importante ainsi que des comportements d'accouplement et de socialisation beaucoup plus nombreux, du presque jamais vu depuis environ cinq ans», note le Dr Lindsay Porter, une océanographe basée à Hong Kong.

Selon son équipe, depuis mars, le nombre de dauphins blancs chinois, appelés à Hong Kong dauphins roses en raison de leur couleur, a augmenté d'environ un tiers dans ces eaux.

«Cet endroit semble important pour leur alimentation et leur socialisation. C'est donc formidable qu'ils aient ce refuge», souligne Mme Brennan, membre de son équipe.

Le delta de la Rivière des Perles est une des régions côtières les plus industrialisées au monde. 

Outre Hong Kong et Macao, cette gigantesque conurbation comprend également les immenses villes chinoises de Shenzhen, Canton et Dongguan, pour un total de 22 millions d'habitants.

AFP

«Renverser la vapeur»

L'habitat de ces cétacés a été détruit lors de la construction de gigantesques infrastructures, parmi lesquels l'aéroport de Hong Kong et le plus long pont maritime qui relie Hong Kong à Macao et la ville de Zhuhai, dans la province du Guangdong.

Un autre projet d'envergure est en cours, la construction d'une troisième piste à l'aéroport de Hong Kong. 

AFP

Selon le WWF, il ne subsiste qu'environ 2000 dauphins roses dans l'embouchure de la Rivière des Perles, soit le nombre minimum pour permettre la survie de l'espèce. 

De plus «les dauphins, et en particulier ces dauphins d'estuaire, ont un taux de croissance et de reproduction lents», souligne Laurence McCook, responsable de la conservation des océans pour le WWF à Hong Kong. 

Si l'absence de traversiers offre un répit bienvenu aux dauphins, il n'est que temporaire. 

Ces bateaux génèrent une pollution sonore qui altère leur communication et leur navigation. Ils constituent également une menace physique pour eux, risquant de les blesser ou de les tuer. 

Qui voudrait ça? Regrdez-moi cette belle bête.

AFP

- Avec l'AFP

Aimez-vous les vidéos drôlatiques? En voici...

s

s

s

À lire aussi

Et encore plus