Un gars couvert de tatouages se fait poser de belles défenses | Le Sac de chips
/unbelievable

Un gars couvert de tatouages se fait poser de belles défenses

Un Brésilien de 41 ans a dépensé près de 700 dollars pour se faire faire des défenses plutôt épeurantes qui s’imbriquent sur ses vraies dents.

• À lire aussi: Un prof de maternelle affirme qu’il a perdu son emploi en raison de ses tatouages

• À lire aussi: L’ancien Ken Humain montre ses nouvelles courbes un an après son coming out trans

Celui qui se fait appeler Orc a décidé, il y a quelques années, qu’il voulait modifier son corps de façon extrême.

Après avoir eu son premier tatouage à l’âge de 15 ans, il est maintenant tatoué sur environ 80% de sa peau.



Les tatouages et les perçages ne lui suffisant plus, Orc a décidé de dépenser 700 dollars canadiens pour se faire fabriquer des défenses sur mesure.

Celles-ci s’implantent sur ces dents et lui donnent une allure plutôt antipathique.

• À lire aussi: En vacances avec P.K. Subban, Lindsey Vonn remet à leur place ceux qui commentent son corps

Orc, pourtant, est loin de l’être.

En dépit de son allure qui peut être étrange, voire repoussante pour plusieurs, il insiste sur le fait qu’il ne veut être que lui-même.



«J’essaie d’être moi-même. Ce ne sont que mes idées. Mon inspiration vient du cœur», explique le résident d’Iguatemi, près de la frontière du Paraguay. «Je ne m’inspire de personne.»

• À lire aussi: Deux frères âgés de 5 et 7 ans vivent pendant une semaine avec le cadavre de leur mère

Orc reçoit parfois des commentaires positifs qui l’encouragent. Ces messages constituent un baume pour l’homme dont le look ne fait même pas l’unanimité dans sa propre famille.



«Ma mère n’aime pas ça. Mon père le tolère. Et mon frère trouve ça bizarre», dit le singulier personnage qui souhaite aller de l'avant avec d’autres tatouages et modifications corporelles.

«Vivez, soyez heureux, voyagez, aimez. Faites ce que vous voulez. La vie passe vite et la mort est certaine», dit-il en guise de conclusion.

Il n’a pas tort.

À voir aussi sur le Sac de chips: 

s

s

s


Sur le même sujet