La Nouvelle-Zélande a encore un problème de fraude dans ses élections de l’oiseau de l’année | Le Sac de chips
/pets

La Nouvelle-Zélande a encore un problème de fraude dans ses élections de l’oiseau de l’année

Ne pensez surtout pas que la fin des élections américaines veut dire la fin des histoires de fraudes électorales.

La Nouvelle-Zélande tient présentement d’importantes élections pour savoir quel oiseau sera l’oiseau de l’année, selon ce que rapporte RNZ, l'organisation multimédia de service public néo-zélandaise.

• Aussi en Nouvelle-Zélande: Il est payé 13 000$ pour être le sorcier municipal

Comme en 2018, quand un individu a voté plus de 3000 fois pour le cormoran, et en 2017, quand de fausses adresses courriel ont été créées pour soutenir le héron à visage blanc, les élections ont été la cible de fraudeurs cette année.  

Près de 1500 votes frauduleux auraient poussé le kiwi pukupuku au sommet des résultats de la compétition de Forest and Bird. Ils ont maintenant été retirés.

La porte-parole de l’organisme Laura Keown a expliqué: «Tous nos oiseaux méritent une chance de se battre. [...] Si vous aimez vraiment le kiwi pukupuku, sortez et faites campagne pour eux dans Bird of the Year. Nous ne voulons plus voir de triche.»

La directrice de campagne du kiwi pukupuku a quant à elle déclaré: «La fraude électorale n’est pas la façon kiwi. En tant qu'emblème national d'Aotearoa, le kiwi peu tacheté représente les valeurs des Néo-Zélandais de démocratie, d'équité, d'égalité et d'honnêteté.»

Bonne chance à tous les oiseaux.

Ailleurs sur le Sac de chips:  

s

Sur le même sujet