[PHOTOS] Une anguille-serpent sort du ventre d’un héron en plein vol et c’est un peu dégueu | Le Sac de chips
/pets

[PHOTOS] Une anguille-serpent sort du ventre d’un héron en plein vol et c’est un peu dégueu

Image principale de l'article Une anguille-serpent sort d’un héron en plein vol
Instagram @22smd

Le photographe amateur Sam Davis était vraiment à la bonne place au bon moment.

• À lire aussi: Un gars s’enroule un serpent vivant dans la face et tente de faire passer ça pour un masque

En 2011, au Delaware, il a saisi plusieurs clichés absolument saisissants d’une anguille-serpent qui tente de fuir les voies digestives du héron qui vient de l’avaler.

Instagram @22smd


Davis a partagé ces photos sur Internet récemment, et elles ont attiré l’attention du site scientifique Live Science.

Sur les images, on peut voir le poisson (qui ressemble à s’y méprendre à un serpent) en train de se tortiller pour s’échapper des entrailles de celui qui venait de le gober.

• À lire aussi: Un serpent de 1.2 mètre se glisse dans son estomac pendant sa sieste

Le héron, lui, continue d’agir comme si de rien n’était, même si un Alien vient de sortir de sa bédaine.

Instagram @22smd

Selon un John Pogonoski, un ichtyologiste (un spécialiste des poissons) de l’Australian National Fish Collection au Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation (CSIRO), il arrive fréquemment que des anguilles-serpents essaient de s’échapper des entrailles des poissons qui les ont avalé.

• À lire aussi: La «grenouille scrotum» du lac Titicaca est en danger

Elles utilisent leurs têtes dures ou leurs queues pour défoncer les parois des voies digestives, mais elles restent alors coincées dans des cavités du corps du poisson ou dans ses tissus musculaires.

Instagram @22smd

Par contre, en ce qui concerne une évasion à partir de l’intérieur d’un oiseau, c’est presque du jamais vu.

«Je pense que c’est très rare ou très rarement vu chez des espèces d’oiseaux, du moins, de ce que je sais», a indiqué Pogonoski.

• À lire aussi: Gatineau: une récompense pour retrouver... son serpent

L’histoire ne dit pas si les deux animaux ont survécu.

Instagram @22smd

Du côté du héron, qui semblait bien aller sur les photos, il aurait fallu que sa plaie se soit bien refermée et qu’elle ne se soit pas infectée.

Pour l’anguille-serpent, il aurait fallu qu’elle réussisse son évasion tout près d’un plan d’eau dont la salinité correspond à ce qu’elle peut tolérer.

À voir aussi sur le Sac de Chips:

s

s

s


Sur le même sujet