Un petit garçon de quatre ans perd ses parents de la COVID-19 | Le Sac de chips
/touching

Un petit garçon de quatre ans perd ses parents de la COVID-19

Image principale de l'article À quatre ans, il perd ses parents de la COVID-19
courtoisie de la famille

Raiden Gonzalez, un garçon du Texas qui aura cinq ans ce mois-ci célébrera son anniversaire sans ses parents qui sont tous deux morts de la COVID-19 au cours des derniers mois.  

Sa mère Mariah Salinas est décédée en octobre, quelques mois après son conjoint, Adan Gonzalez, également emporté par la maladie. 

• À lire aussi: Un influenceur de 33 ans qui ne croyait pas à la COVID-19 en meurt

• À lire aussi: Il meurt de la COVID-19 mais est élu quand même aux États-Unis

courtoisie de la famille

«Il s’ennuie de sa mère, c’était un petit garçon à maman», a raconté sa grand-mère maternelle Rozie Salinas à NBC News samedi. «Ce matin, il m’a dit qu’il souhaitait la ravoir à ses côtés.»

«Que dois-je lui dire? Vous savez, je lui ai simplement dit qu’ils étaient devenus des anges qui nous surveillent et nous protègent», a expliqué Mme Salinas. 

• À lire aussi: Des balançoires installées à la frontière des États-Unis et du Mexique réunissent les enfants des deux pays

Malgré les deuils brutaux, elle souhaite néanmoins souligner l’anniversaire du garçon le 28 novembre prochain. 

Un défilé pour le garçon     

La grand-maman et sa sœur sont à organiser une grande célébration en auto. Grâce au bouche-à-oreille, le défilé aura des proportions assez impressionnantes. 

La parade dont le thème est axé sur les dinosaures, réunira les pompiers locaux, un personnificateur de Batman, un club de «monster truck», un club de motocyclistes, et un club d’amoureux de voitures antiques. Des amoureux de Mustang, de Jeep et plusieurs autres seront aussi de la fête.

«Nous voulons simplement que Raiden sache que nous serons là pour tous ses anniversaires, et nous nous assurerons qu’il soit fêté chaque année», précise la grand-mère. 

• À lire aussi: Morte en protégeant son bébé: des centaines de personnes célèbrent le 1 an d'un orphelin de la tuerie d'El Paso

Le drame de la famille a commencé lorsqu'un collègue du père de Raiden, Adan, qui travaillait comme camionneur, a été testé positif au coronavirus plus tôt cette année.

Quelques jours plus tard, Adan a été hospitalisé après avoir également été testé positif le 3 juin. 

Il est décédé le 26 juin à 33 ans.

La mère de Raiden, Mariah, 29 ans est décédée subitement le 5 octobre, quelques heures seulement après avoir commencé à se sentir malade.

Ce n’est que plusieurs jours après son décès que la famille a été informée qu’elle avait bien contracté la COVID-19. 

À VOIR AUSSI SUR LE SAC DE CHIPS

s

s

s

Sur le même sujet