La Nouvelle-Zélande a un gros problème de caca | Le Sac de chips
/unbelievable

La Nouvelle-Zélande a un gros problème de caca

Image principale de l'article La Nouvelle-Zélande a un gros problème de caca

Le gouvernement néo-zélandais s’est engagé mercredi à prendre des mesures à l’encontre des touristes qui n’hésitent pas à faire leurs besoins au milieu des plus beaux paysages naturels de l’archipel.

Depuis longtemps, les Néo-Zélandais se plaignent du comportement des visiteurs qui parcourent le pays dans des véhicules récéréatifs dépourvus de toilettes et n’hésitent donc pas à faire caca le long des routes.

• À lire aussi: Il est désormais interdit de déféquer dans le métro de New York

Lors de la présentation de la stratégie qui sera adoptée en matière de tourisme après la pandémie de coronavirus, le ministre du Tourisme Stuart Nash a affirmé que cette pratique ne colle pas avec l’image «100 % pure» mise en avant par le pays réputé pour la beauté naturelle de ses paysages.

Les touristes étrangers doivent «adhérer à notre image de développement durable et à ce que nous défendons en tant que pays. Déféquer au bord des routes et des voies navigables n’est pas ce que nous sommes en tant que nation», a-t-il déclaré aux journalistes. 

M. Nash a dit envisager d’interdire aux voyageurs de louer des véhicules récéréatifs qui ne seraient pas équipés de toilettes.

• À lire aussi: Une femme dit aux policiers qu’elle «a très envie de caca», avant de prendre la poudre d’escampette, d’engendrer une poursuite et de se faire arrêter 

«Mon ambition est, qu’une fois les frontières ouvertes, la Nouvelle-Zélande soit considérée par les voyageurs les plus exigeants de la planète comme l’un des trois meilleurs endroits à visiter», a-t-il souligné.

Avant la pandémie, le tourisme était l’une des principales sources de revenus du pays qui accueillait chaque année environ quatre millions de touristes étrangers. 

Ce secteur rapportait à l’économie quelque 16,2 milliards de dollars néo-zélandais (14,5 milliards $).

• À lire aussi: Elle dépose des cacas de chien dans les boîtes aux lettres de partisans de Trump: la police la recherche

M. Nash a suggéré qu’à l’avenir les visiteurs suivent son exemple avant de partir à la découverte des merveilles naturelles du pays. 

«Je vais toujours (aux toilettes) avant de quitter la maison», a-t-il souligné.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s


Sur le même sujet