Pierre Fitzgibbon n’y va pas de main morte sur LinkedIn en répondant à un internaute | Le Sac de chips
/zoneassnat

Pierre Fitzgibbon n’y va pas de main morte sur LinkedIn en répondant à un internaute

Image principale de l'article Fitzgibbon répond brutalement à un internaute
Montage Mathieu Blanchet

Visiblement, il faut y penser à deux fois avant d’aller interpeller Pierre Fitzgibbon sur LinkedIn. Le ministre de l’Économie et de l’Innovation n’y ménage pas ses mots.

Mardi soir, le député libéral de Nelligan, Monsef Derraji, a partagé sur Twitter une capture d’écran d’un échange assez intense sur la plateforme entre l’élu caquiste et un citoyen mécontent qui aurait perdu une bonne somme d’argent en investissant dans Nemaska Lithium.

Se faisant accuser d’avoir gâché le Noël de plusieurs investisseurs après les avoir «encouragés» à placer leur argent dans le projet, M. Fitzgibbon a carrément répondu à un certain Michael Connell de «passer par-dessus son mauvais investissement et arrêter de blâmer les autres, plutôt que lui-même».

Évidemment, outre Monsef Derraji, plusieurs autres députés de l’opposition, en particulier du côté du PLQ, ont vivement critiqué le ministre de l’Économie et de l’Innovation pour sa réponse abrasive.

Certes, en épluchant un peu plus la page LinkedIn de Pierre Fitzgibbon, on se rend vite compte que le député de Terrebonne n’y est pas à sa première prise de bec avec le même investisseur dépossédé.

On retrouve notamment sur le réseau social un échange de politesses entre les deux hommes datant du mois passé... de même qu’un autre qui s’est déroulé après la fameuse réponse qui a été partagée sur Twitter.

Capture d'écran LinkedIn

Capture d'écran LinkedIn

Il ne faut pas non plus chercher très loin pour trouver d’autres exemples de la répartie sur le Web de l’élu.

Capture d'écran LinkedIn

Les plus observateurs remarqueront également que le ministre semble avoir l’habitude «d’aimer» les commentaires négatifs à son endroit, tels que celui-ci:

Capture d'écran LinkedIn

Capture d'écran LinkedIn

Et, comme si ce n’était pas assez, des députés du Parti québécois ont commencé à faire «spinner» ce mercredi sur Twitter une autre réplique de Pierre Fitzgibbon, également sortie tout droit de LinkedIn.

Bref, si vous songiez à croiser le fer avec le ministre sur la toile, vous savez maintenant à quoi vous attendre.

Ailleurs dans le Sac de chips:  

s

s

s