13 grands (et moins grands) moments de la politique québécoise en 2020 | Le Sac de chips
/misc

13 grands (et moins grands) moments de la politique québécoise en 2020

François Legault, Vincent Marissal, Geneviève Guilbault et Horacio Arruda
Montage Mathieu Blanchet

François Legault, Vincent Marissal, Geneviève Guilbault et Horacio Arruda

Quelle année ce fut pour le monde... et la politique québécoise!

• À lire aussi: [VIDÉO] Les plus grands malaises de 2020

• À lire aussi: 10 personnes qu’on ne connaissait pas au début 2020

Avec la Zone AssNat, il n’y a pas à dire, nous étions aux premières loges pour admirer les grands (et moins grands) moments qui ont marqué l’actualité politique du Québec cette année. 

Voici ce qui mérite, à notre avis, de ne pas être oublié, même si des fois, on se dit que 2020 n’aurait pas dû exister. 

Le directeur de santé publique sous les projecteurs  

Le Dr Arruda et la monogamie

Lors de la première vague de la COVID-19, le 7 avril dernier, le directeur national de santé publique a dit, et on le cite, que «la monogamie» était «préférable» dans le contexte. Il faisait bien sûr référence à la limitation des contacts sociaux. Néanmoins, cette déclaration nous a fait bien rire. 

s

Un tour dans les rues de Québec

Sans crier gare, le Dr Arruda, un jour de fin de semaine, a paradé dans les rues de Québec pour remercier les gens de suivre les consignes de la Santé publique. C’était... particulier! 

Une danse qui ne passe pas

On se rappelle tous de la controverse causée par Horacio Arruda qui danse du hip-hop dans une vidéo avec un YouTuber obscur. Il s’était ensuite excusé, puis il avait annoncé qu’il ne participerait plus à des vidéos drôles. 

Horacio Arruda menace les Québécois

Comment oublier quand le directeur national de santé publique a dit qu’il pourrait être un bad boy si les Québécois ne suivaient pas les consignes sanitaires? 

Nos élus font réagir  

La rencontre Bergevin-Legault

Le premier ministre du Québec était avec des membres de l’entourage du Canadien, en mai dernier, pour distribuer des couvre-visages à la station de métro Cadillac, à Montréal. Cette rencontre a été ponctuée de petits moments particuliers, pour ne pas dire malaisants. C’est un bijou. Dans cette même rencontre, captée par les caméras, M. Legault parle à Jonathan Drouin de ses mauvaises performances sur la glace.    

s

Geneviève Guilbault et la docilité

Comment oublier l’épisode où la vice-première ministre a demandé aux Québécois d’être «dociles»? Ça n’avait pas passé. 

s

Sa Majesté, Marissal

On ne pouvait pas laisser de côté la fois où Vincent Marissal s’est plaint, sur les réseaux sociaux, que l’eau de l’Assemblée nationale n’était pas assez chaude à son goût. 

Marissal victime de problèmes... techniques!

Quand les élus ont recommencé à siéger après une pause causée par la COVID-19 au printemps dernier, le député de Québec solidaire Vincent Marissal avait éprouvé quelques problèmes techniques et ça nous avait fait rire. 

Geneviève Guilbault parle de Budweiser

C’est rare que l’on voie la ministre de la Sécurité publique rire, et encore plus parler de bière. Rassemblez ces deux éléments et vous obtenez un segment magique. 

François Legault fait une blague qui ne passe pas

Des fois, le premier ministre est drôle et incisif. Des fois, il va un peu loin... comme avec cette blague qu’il a faite à la cheffe du Parti libéral, Dominique Anglade. 

Catherine Dorion a vendu son coton ouaté pour une bonne cause

Vous ne vous en rappelez peut-être pas, mais au début de l’année, et non il y a 10 ans, la députée de Québec solidaire Catherine Dorion avait accepté de se départir de son fameux coton ouaté orange pour une bonne cause. Finalement, c’est une somme de 5530$ qui a été amassée pour la Maison des femmes de Québec. 

Capture d'écran de la vente aux enchères

Les moments touchants de 2020  

Une vague d’amour insoupçonnée

La libérale Marwah Rizqy avait ouvert le bal, cet automne, en donnant un compliment à sa collègue péquiste Véronique Hivon sur les réseaux sociaux. Une immense vague d’amour transpartisane entre les députés avait ensuite déferlé sur Twitter. C’était touchant de voir autant de camaraderie entre les élus des différents partis politiques de l’Assemblée nationale. 

Montge Mathieu Blanchet

Un bébé à l’Assemblée nationale

La députée de Québec solidaire Émilise Lessard-Therrien a siégé au Salon bleu pour la première fois, en octobre, avec son bébé Flora. Ça a donné lieu à une scène plus qu’émouvante. 

s

Ailleurs sur le Sac de chips:      

s

s

s

Sur le même sujet