Les 17 objets qui ont fait l’année 2020 | Le Sac de chips
/misc

Les 17 objets qui ont fait l’année 2020

Image principale de l'article Les 17 objets qui ont fait 2020

2020 a été une année pleine de hauts et de bas. Bin, surtout de bas.

Durant les 12 derniers mois, plusieurs objets se sont démarqués.

Les voici.

Le pastei de natas

Photo Fotolia

Nouveau symbole d’espoir, plusieurs Québécois.es ont tenté de cuisiner ce dessert d’origine portugaise quand le directeur de la santé publique Horacio Arruda l’a mentionné lors d’un point de presse. On ne sait pas combien les ont réussi.

• À lire aussi: 4 recettes pour réussir les tartelettes portugaises du Dr Horacio Arruda

La tapette à mouche

De loin, la chose la plus excitante à s’être produite lors de la récente campagne présidentielle américaine a été lorsqu’une mouche s’est posée sur la tête de Mike Pence lors du débat vice-présidentiel. Joe Biden en a profité pour produire des tapettes à mouche aux couleurs démocrates.

• À lire aussi: Une mouche gagne le débat vice-présidentiel

Le livre de MBC

Photo courtoisie

À la suite d’un scandale impliquant l’association des libraires du Québec, le premier ministre François Legault et Mathieu Bock-Côté, le livre de ce dernier L'Empire du politiquement correct s’est envolé des tablettes des librairies québécoises.

• À lire aussi: Liste supprimée: voici les livres recommandés par François Legault

Le masque

Joël Lemay / Agence QMI

Qu’il soit réutilisable ou jetable, bleu, rose, à pois ou en forme de scrotum, chaque Québécois qui est entré dans un lieu public après le mois de juillet a dû cacher la partie inférieure de son visage (incluant le nez, oui oui, c’est à toi que je parle Huguette) avec un bout de tissu. Dire que cette décision n’a pas fait l’unanimité serait le plus gros euphémisme de l’histoire des euphémismes. 

• À lire aussi: Protégez-vous de la COVID avec ce masque en scrotum

Le papier de toilette

Photo Jean-François Racine

Comme à chaque période d’incertitude, les gens ont débuté l’actuelle pandémie en s’assurant qu’un de leurs besoins fondamentaux serait comblé. On ne parle pas ici de manger ou de se loger, mais d’avoir les fesses propres. Pendant quelques jours, les rangées de papier de toilettes ont été vidées par des gens prévoyants qui n’ont probablement pas encore fini de passer à travers leur réserve initiale.

• À lire aussi: Un magasin refuse de rembourser un profiteur qui a acheté pour 9000$ de papier de toilette et c'est notre héros

Le drapeau du Québec (ou l'absence de)

Photo d’archives

En début d'année, le fleurdelisé a soufflé 72 bougies. Par contre, ce drapeau emblématique de la Nation québécoise était absent de sa propre fête nationale. C’est comme ça qu’on traite nos aînés.

• À lire aussi: 5 choses qui ont fait jaser au show de la fête nationale

L’affiche du film Les Rose

Beaucoup de choses ont été dites cette année sur le 50e anniversaire de la crise d’octobre. Par contre, c’est le film de Félix Rose dans lequel il raconte l’histoire de sa famille à travers des témoignages de son oncle Jacques ainsi que des images d’archives vidéo qui a le plus retenu l’attention. Notamment quand la député solidaire Catherine Dorion s’est fait photographier le point dans les airs, comme le révolutionnaire Paul Rose sur l’affiche du film.

• À lire aussi: Catherine Dorion a-t-elle manqué de respect envers la famille de Pierre Laporte?

Le linge mou

VK Studio - stock.adobe.com

L’an dernier, le Sac de chips avait déclaré que 2019 avait été l'année du coton ouaté. On ne se doutait pas qu’on passerait les trois quarts de l’année suivante à porter exclusivement du linge mou. Oups.

• À lire aussi: 2019, l’année du coton ouaté

La levure

Coprid - stock.adobe.com

Lorsqu’on est confiné dans sa maison, ça peut arriver qu’on cherche désespérément quelque chose pour nous occuper l’âme. Cette année, plusieurs se sont tournés vers la production de pain maison. Tellement que pendant un moment, les sachets de levure instantanée étaient pratiquement introuvables dans les épiceries.

• À lire aussi: Ricardo explique pourquoi il ne peut pas sortir de chez lui

Une webcam

Photo stock.adobe.com

À défaut de se voir en «présentiel», beaucoup des interactions sociales de 2020 ont eu lieu via le World Wide Web. À l’aide de Zoom, Skype, Teams, Facetime ou Messenger, et une webcam, on a eu des rencontres de bureau, des 5 à 7, des soupers de famille et même des rendez-vous médicaux. En plus, on n’avait pas besoin de mettre de pantalons.

• À lire aussi: 5 fois où les choses ont mal tourné pendant des topos journalistiques lors de cette pandémie

Le monolithe

AFP

C’est quoi un monolithe? On ne sait pas. Mais on sait qu’ils se sont mis à apparaître aux quatre coins du monde et que leur présence mystifie la toile. Peut-être que quelqu’un tourne un remake de 2001: A Space Odyssey?

• À lire aussi: On sait maintenant ce qui est arrivé au monolithe du désert de l’Utah

Une pancarte BLM

AFP

Les meurtres de George Floyd et Breonna Taylor par des agents de la paix ont envoyé une véritable onde de choc à travers le monde. Des manifestations monstres ont eu lieu aux quatre coins du globe où des centaines de milliers de manifestants ont joint leurs voix pour décrier les injustices toujours vécues par les gens racisés. 

• À lire aussi: 36 photos poignantes de la marche contre le racisme à Montréal

Un plat pour emporter

gamjai - stock.adobe.com

Avec la fermeture de tout pendant le confinement, on a dû dire un au revoir temporaire à des sorties au restaurant. Heureusement, beaucoup de restaurateurs se sont revirés sur un dix cennes et ont commencé à offrir la livraison ainsi que des plats à emporter (pour ne pas dire take out).

Des perruques

Photo Courtoisie Crave

Cette été, le folie Drag Race s’est emparée du pays des castors alors que la populaire émission de compétition pilotée par Rupaul a enfin eu sa première édition canadienne. Le Québec a été particulièrement fier de sa queen Rita Baga qui s’est rendue en grande finale de l’émission diffusée sur Crave, tout en infusant une belle dose de fierté francophone au concours. Après tout, ce n’est pas «Toronto’s Drag Race».

• À lire aussi: 18 raisons pour lesquelles Rita Baga devrait gagner à Canada’s Drag race ce soir

Un glory hole

John - stock.adobe.com

Des experts de la santé de la Colombie-Britannique ont laissé le public perplexe alors qu’ils ont suggéré l'utilisation de glory holes pour cesser la propagation de la COVID-19. Si vous ne savez pas c’est qu’est un glory hole, nous vous implorons de ne PAS le chercher sur Google. Un fois qu’on l’a vu, on ne peut pas revenir en arrière.

• À lire aussi: La Colombie-Britannique suggère les «glory holes» en temps de COVID-19

Un timbre

AFP

Plus que jamais, cette année, on a compté sur la poste pour nous apporter tout ce dont on avait besoin (et surtout pas besoin) pour subsister. La poste a aussi joué un rôle très important dans les élections de nos voisins du sud. Seulement 54% des électeurs ont voté en personne le jour des élections, ce qui veut dire qu’une bonne partie de la population a voté par la poste.

Un dessin d’arc-en-ciel

PHOTO COURTOISIE MARIE-CLAUDE GAGNON

On nous a dit que ça allait bien aller. Ok, quand?

Aussi sur le Sac:

s

s

s

Sur le même sujet