Paul Arcand a réagi au voyage dans le Sud de son frère Pierre en direct à son émission | Le Sac de chips
/potins

Paul Arcand a réagi au voyage dans le Sud de son frère Pierre en direct à son émission

Image principale de l'article Paul Arcand réagit au voyage de son frère Pierre
Photos Agence QMI

De retour sur les ondes après le congé des Fêtes, Paul Arcand a pris quelques instants pour exprimer son avis sur le controversé voyage à la Barbade de son frère Pierre.

L’animateur de Puisqu’il faut se lever sur le 98,5 FM le savait: il y avait un éléphant dans la pièce, le voyage dans le Sud de son frère et de la conjointe de celui-ci qui, sans être illégal, était sans doute inadéquat, compte tenu des circonstances que l’on connaît.

Pierre Arcand, pour ceux qui ne le connaissent pas, est un député libéral qui, à une autre époque, a failli empêcher le Québec de connaître François Pérusse.

• À lire aussi: On a failli ne pas avoir de François Pérusse à cause de Pierre Arcand

Les fidèles auditeurs de Paul Arcand ne lui auraient pas pardonné d’éviter le sujet, lui qui est reconnu pour sa rigueur et sa droiture. Un passe-droit aurait été, en quelque sorte, une forme de copinage.

Arcand n’est pas tombé dans le piège et s’est assuré de mettre les choses au clair: «Ce que je veux dire là-dessus, je vais être très simple, c’est sa décision de voyager, c’est pas la mienne et j’ai rien à voir là-dedans. Et je n’ai pas à justifier, à défendre sa position qui, pour moi, est une erreur grave pour un député. Tu ne peux pas demander aux Québécois qui sont dans le réseau de la santé de se priver de vacances, aux Québécois tout court de se priver de rassemblements et de voyager. Je comprends que les voyages sont permis, ce n’est pas une question de légalité, c’est une question de positionnement pour un élu et pour n’importe quelle personnalité publique quant à moi».

• À lire aussi: Il se chicane avec sa femme et part prendre une marche de 450 km

Il a poursuivi en disant: «Ce que je trouve par contre déplorable, c’est d’abord le ton que certains utilisent, soyez assurés que vous allez directement à la poubelle. Deuxièmement, ce que je fais, je vais l’assumer, ce que les autres font, je n’ai pas à l’assumer. Je ne sais pas comment ça se passe dans votre famille, mais dans la mienne, c’est comme ça! On assume ce qu’on a à faire de part et d’autre. Est-ce que c’est une bonne idée de partir en voyage? La réponse est non et tous les élus, encore un ce matin que je vois, paient le prix politique de ça».

Il a terminé en disant: «Alors le point est fait là-dessus, je n’ai pas l’intention d’y revenir. Je vous demande juste une affaire, si vous n’êtes pas capable d’être poli, abstenez-vous parce que vous allez entendre l’écho de la poubelle quand vous allez tomber là-dessus

• À lire aussi: Il a tenté de faire frire des poulets dans un geyser

L’intervention de Paul Arcand sur son frère Pierre est disponible dans sa revue de presse du 7 janvier, à compter de 10 minutes et 30 secondes.

D’ailleurs, parlant d’honnêteté, on remercie Petit Petit Gamin pour la retranscription du discours d’Arcand.

À voir aussi sur le Sac de Chips:   

s

s

s


Sur le même sujet