Ivre, il a pris son auto pour vérifier si le couvre-feu fonctionnait, et bien sûr, il fonctionnait | Le Sac de chips
/unbelievable

Ivre, il a pris son auto pour vérifier si le couvre-feu fonctionnait, et bien sûr, il fonctionnait

Image principale de l'article Ivre, il prend son auto pour tester le couvre-feu
Adobe Photo Stock

Un citoyen dubitatif de l’application réelle du couvre-feu a voulu en avoir le coeur net: il est allé se promener en auto.

Premier problème: il était passé 20h.

Deuxième problème: il était chaud raide.

• À lire aussi: Voici toutes les autres fois où un couvre-feu généralisé a été imposé au Québec

Cette histoire révélée par le journaliste René-Charles Quirion, du quotidien numérique sherbrookois La Tribune, ne s’invente pas.

L’homme, dont l’identité n’a pas été révélée, a été intercepté par les forces de l’ordre vers 22h samedi soir dans le secteur Rock Forest de la Reine des Cantons-de-l'Est.

Selon Quirion, il aurait déclaré aux policiers: «On voulait voir ce que ça faisait de sortir lors du couvre-feu. On a juste été caves.»

• À lire aussi: Un Québécois déguisé en cochon se fait interpeller par la police après être sorti passé 20h

Le conducteur parlait au «on» parce qu’il était bien évidemment accompagné de son fils pour cette onéreuse vérification de l’efficacité du couvre-feu.

Il a en effet été soulagé de 1000$ pour son escapade dans le côté obscur du temps.

Mais ce n’est pas tout. Puisque son taux d’alcoolémie dépassait de trois (3!) fois la limite permise, il a également été soulagé de son véhicule pour 30 jours et de son permis de conduire pour 90 jours.

• À lire aussi: David La Haye n'a pas l'intention de respecter le couvre-feu si un de ses amis est dans le besoin

Les représentants de la loi ont également inscrit à son agenda un rendez-vous avec un juge où il devra répondre à une accusation criminelle de conduite avec les capacités affaiblies.

Samedi soir était une grosse soirée pour les policiers de Sherbrooke, qui ont également intercepté une femme qui promenait son mari en laisse.

• À lire aussi: Une femme promène son mari en laisse pour «tester» le couvre-feu: ils sont mis à l’amende tous les deux

À voir aussi sur le Sac de Chips:  

s

s

s


Sur le même sujet