François Legault choque une organisation chrétienne avec un gilet | Le Sac de chips
/zoneassnat

François Legault choque une organisation chrétienne avec un gilet

Image principale de l'article Il choque une organisation chrétienne

Il semblerait qu’un gilet du premier ministre du Québec ait choqué une organisation chrétienne.

• À lire aussi: François Legault fait de la planche à neige dans sa cour et on espère que la photo deviendra virale comme celle de Bernie Sanders

• À lire aussi: Voici ce que font les politiciens pour «aller mieux»

C’est parce que le mot «crisse» est écrit dessus. 

Uni-T voix pour les valeurs chrétiennes (UVVC) estime que François Legault a créé un «malaise inutile» et veut qu’il reconnaisse que «l’utilisation du slogan “L’amour crisse” peut offenser des Québécoises et des Québécois de foi chrétienne», peut-on lire dans un communiqué.

• À lire aussi: Voici les vedettes qui ont déjà porté le chandail controversé «L’AMOUR CRISSE»

M. Legault a publié une photo de sa femme et lui, dimanche, sur les réseaux sociaux. Ils portent tous les deux le même gilet avec ledit slogan. 

«Le 31 décembre, à l’émission En direct de l’univers, lorsque France Beaudoin a demandé à Louise Latraverse “Qu’est-ce que la pandémie ne nous enlèvera pas?”, notre magnifique Louise a répondu: “L’amour, crisse.” Quel bel appel à la bienveillance et à l’empathie, dont nous avons besoin!», a écrit le premier ministre du Québec pour expliquer le contexte.

On apprend ensuite que l’on peut se procurer ce chandail en ligne et que les profits vont à la Maison Simonne-Monet-Chartrand, qui aide les femmes en situation de violence conjugale. 

Mais revenons au sacre... Ça n’a pas passé pour UVVC. 

«Il n’est pas nécessaire d’offenser les chrétiens pour venir à la défense des femmes victimes de violence conjugale. UVVC croit qu’une société inspirée par les valeurs chrétiennes prône sans réserve l’amour, la dignité humaine et le respect. La violence faite aux femmes n’a pas sa place dans une société civilisée. En fait, personne ne devrait être victime de violence. C’est pourquoi UVVC demande respectueusement au premier ministre de publier un autre slogan pour sensibiliser la population aux victimes qui souffrent malheureusement en silence», affirme l’organisation. 

Sondage
Est-ce que le gilet vous choque?

Beaucoup!

Pas vraiment...

Ailleurs sur le Sac de chips:   

s

s

s

Sur le même sujet