Coincés dans une tempête de neige avec des vaccins sur le point d’expirer, ils vaccinent des automobilistes pris dans le trafic pour ne pas faire de gaspillage | Le Sac de chips
/unbelievable

Coincés dans une tempête de neige avec des vaccins sur le point d’expirer, ils vaccinent des automobilistes pris dans le trafic pour ne pas faire de gaspillage

Des travailleurs de la santé américains ont pris une décision courageuse, alors qu’ils se trouvaient dans une situation périlleuse.

Selon ce que rapporte le Washington Post, Michael Weber et son équipe de 20 employés et bénévoles se dirigeaient vers Grants Pass dans l’État de l’Oregon quand ils ont été obligés de s’immobiliser sur l’autoroute, en raison d’un accident causé par une tempête de neige qui faisait rage.

• À lire aussi: Bill Gates réagit aux théories du complot le concernant

Petit problème: ils savaient qu’ils seraient coincés à cet endroit pour potentiellement plusieurs heures, et que les six vaccins Moderna qu’ils transportaient allaient expirer sous peu.

En effet, les vaccins Moderna, comme ceux de Pfizer, doivent être utilisés dans les six premières heures suivant leur sortie de leur rangement à une température inférieure à 0 degrés.

S’ils ne sont pas administrés à l’intérieur de cette période, ils sont gaspillés.

• À lire aussi: Un dispensaire du Michigan offre du pot gratuitement à ceux qui se font vacciner contre la COVID-19

Et cette échéance approchait à grands pas.

C’est alors que Weber a eu une idée: plutôt que de perdre 6 doses du précieux vaccin, pourquoi ne pas les offrir à des gens coincés, comme eux, dans leurs autos sur la route?


«J’ai décidé de faire du porte-à-porte, de voiture à voiture, pour l’offrir», a dit Weber, qui est également le directeur de la santé publique du comté de Josephine, au Washington Post

• À lire aussi: Un rabbin dit à ses fidèles que le vaccin pour la COVID-19 les rendra homosexuels

«On savait qu’on n’aurait pas le temps de se rendre à Grants Pass», a déclaré le médecin de 40 ans. «Selon toute vraisemblance, les doses auraient expiré.»

C’est ainsi que quatre membres de son équipe et lui se sont promenés entre les voitures immobilisées sur la route, à la recherche de six chanceux qui allaient recevoir le vaccin plus rapidement qu’ils ne l’espéraient.

Étrangement, trouver les six volontaires a été plus difficile que prévu.

«On a dû passer par plusieurs véhicules avant d’avoir six “oui”», a indiqué Weber, qui est néanmoins très heureux de la tournure des événements.

• À lire aussi: Les Québécois réagissent vraiment de plein de manières différentes face au couvre-feu imposé par le gouvernement

«Je ne peux imaginer une meilleure manière de passer quatre heures coincé dans une tempête de neige!», a lancé le professionnel de la santé.

À voir aussi sur le Sac de Chips:

s

s

s


Sur le même sujet