Une étude sur des épinards qui envoient des courriels devient virale | Le Sac de chips
/unbelievable

Une étude sur des épinards qui envoient des courriels devient virale

Image principale de l'article Science: des courriels d'épinards
AFP

Internet avait besoin de sa bonne source de fer et l’a trouvée dans une vieille étude devenue virale cette semaine.

En 2016, une équipe de chercheurs du MIT de l’Université de Californie, à Riverside, ont réussi à prendre des épinards et à leur faire écrire des courriels.

L'étude, intitulée « Détection nitroaromatique et communication infrarouge des plantes de type sauvage à l'aide de la nanobionique végétale » (essayez de dire ça d’un seul souffle), a d’abord été publiée dans la revue Nature Materials

La nanobionique végétale, si vous aussi vous vous demandez ce que ça veut dire, est la pratique scientifique consistant à modifier les plantes avec des particules extrêmement petites pour leur donner de nouvelles capacités.

Dans le cas de cette expérience, les scientifiques ont intégré des capteurs minuscules dans les feuilles d’épinards pour lire leur détection de nitroaromatiques dans l’eau du sol, une composante souvent retrouvée dans les explosifs. Les capteurs ont alors émis des signaux fluorescents qui étaient captés par une caméra infraction reliée à un ordinateur qui envoyait une alerte aux chercheurs par courriel.

• À lire aussi: Les robots sont maintenant capables de battre les humains au curling

Après un article de Euronews cette semaine, les mots «épinards» et «e-mails» sont rapidement devenus viraux sur les médias sociaux.

On a vraiment hâte de voir le premier roman écrit par une carotte.

Ailleurs sur le Sac de chips:  

s

Sur le même sujet