Un journaliste cause un gros malaise pendant la conférence de presse de Claude Julien | Le Sac de chips
/unbelievable

Un journaliste cause un gros malaise pendant la conférence de presse de Claude Julien

Image principale de l'article Malaise pendant la conférence de Claude Julien

Voici un autre cas à classer dans la filière «Malaises Zoom pendant la pandémie de COVID-19»!

Hier soir, après la défaite du Canadien face aux Sénateurs d’Ottawa, Claude Julien s’est livré à son habituelle conférence de presse d’après-match.

• À lire aussi: Les Hurricanes distribuent des bonbons aux équipes de la LNH sur Twitter

Jadis naguère, à l’époque de l’ancien temps pré-Coronavirus, les journalistes étaient présents au Centre Bell (ou à l’aréna à l’étranger) pour poser leurs questions au pilote du Tricolore.

De nos jours, ils sont virtuellement présents par le biais de Zoom, avec tout ce que ça implique comme risques d’«accidents».

La page Facebook «Définitivement, Pierre» a justement capté un de ces fameux incidents qui surviennent parfois quand quelqu’un oublie de fermer son micro.

• À lire aussi: Carey Price se retrouve avec un bâton coincé très proche du cou en plein match

Quand c’était au tour du vénérable journaliste Pat Hickey, de The Gazette, de questionner l’entraîneur du Canadien, on ne l’entendait pas.

C’est alors qu’un autre journaliste a lancé, avec son micro ouvert, évidemment: «J'espère qu'yé pas mort, osti!»

M.A.L.A.I.S.E.


Pour ceux qui se le demanderaient, non, Pat Hickey n’est pas mort.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s