Les gens de Québec seraient les plus stressés au monde quand vient le temps d'assembler un meuble IKEA | Le Sac de chips
/unbelievable

Les gens de Québec seraient les plus stressés au monde quand vient le temps d'assembler un meuble IKEA

Assembler des meubles IKEA, ça vous stresse et ça vous met dans tous vos états? Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul!

Même qu'à Québec, le niveau de stress causé par une nouvelle étagère en pièces atteint des sommets. Selon un site britannique, plus de 60% des résidents de la Capitale-Nationale sont stressés lorsque vient le temps de monter un nouveau meuble IKEA, un sommet mondial, ex æquo avec les résidents de Moscou.

Pour en arriver à cette conclusion, le site Householdquotes.co.uk a analysé près de 50 000 «tweets» mentionnant la célèbre entreprise suédoise, puis a mesuré le degré de stress perçu dans chaque court texte. Le site s'est ensuite servi de l'application TensiStrength pour les géolocaliser dans le monde. 

Le niveau de stress n'est d'ailleurs pas le même partout dans la province. Selon les données recueillies par Householdquotes.co.uk, les gens de Québec sont deux fois plus stressés que ceux de Montréal quand vient le temps de monter un meuble IKEA. Qui l'eût cru? 

Il faut dire que Québec avait perdu sa succursale en 1996 pour la ravoir uniquement en 2018.

Quelles sont les autres villes où il y a le plus d'anxieux du meuble démonté? Milwaukee, Singapour et Sunderland font également partie du top-5 mondial. 

Sur le plan national, c'est en Islande que les gens sont le plus stressés: dans ce pays, 64% des «tweets» mentionnant IKEA présentaient du stress. On ne sait pas si ces gens sont plus stressés par l'éruption volcanique ou par leurs meubles IKEA. 

Quels sont les meubles les plus anxiogènes? Les sofas, les armoires, les tables de nuit, les commodes et les berceaux, pour ne nommer que ceux-là. Mais il y en a bien d'autres qui nous causent du stress. 

Et qui sont les plus stressés face à un meuble IKEA? Chez les femmes, les Rose, les Ruth, les Marie et les Kathryn. Chez les hommes, la palme revient aux Jose, aux Johnny, aux Russell et aux Terry. 

La prochaine fois que vous monterez un meuble IKEA, prenez une grande respiration, essayez de suivre le plan et tout devrait bien aller! On est avec vous, gens de Québec! 

• À lire aussi: Meubler local, c'est possible... à condition de payer le double

• À lire aussi: Martine Beaulieu: l’authenticité pour se réinventer