Un luxueux restaurant clandestin où le masque est interdit crée l’indignation | Le Sac de chips
/unbelievable

Un luxueux restaurant clandestin où le masque est interdit crée l’indignation

Image principale de l'article Un luxueux restaurant clandestin fâche

«Une fois que vous passez la porte, il n’y a plus de COVID.»

• À lire aussi: 8 fois où des rassemblements illégaux louches ont mal viré

Un reportage de la chaîne M6 fait beaucoup jaser dans l’Hexagone.

Alors que le pays exerce des restrictions très sévères liées à la COVID-19, des journalistes clandestins se sont rendus dans un édifice cossu de la ville lumière. Dans ce building se cache un restaurant clandestin au menu extravagant, qui fait complètement fi des mesures sanitaires en place.

Les repas, commençant à 160 euros et allant jusqu’à 490 euros, sont servis dans un environnement où «la covid n’existe pas».

Dans la vidéo, on peut voir un homme vêtu d’un complet avec des gants blancs, expliquer aux journalistes qui se sont fait passer pour des clients que dans cet établissement, personne ne porte le masque, ni clients, ni personnel.

«C’est un club privé, on veut que les gens se sentent comme chez eux.»

Dans la vidéo, on peut aussi voir d’autres rassemblements illégaux, comme une soirée caviar et champagne à 220 euros. À cette soirée, plus d’une quarantaine de personnes le visage découvert se sont rejointes et plusieurs se sont même fait la bise. 

Un témoin raconte qu’il a dîner deux ou trois fois dans des restaurants clandestins récemment, et qu’il avait même croisé certains ministres.

Depuis sa diffusion vendredi dernier, le reportage a fait beaucoup de vagues, suscitant même une réponse du gouvernement. Rémy Heitz, le procureur en chef de Paris a ordonné une enquête sur les fêtes clandestines.

Les organisateurs de ces soirées risquent un an de prison et 15 000 euros d’amende tandis que leurs participants risquent seulement deux amendes de 135 euros.

Aussi sur le Sac:

s

s

s

Sur le même sujet