[VIDÉO] Un chauffeur Uber se fait attaquer par une femme | Le Sac de chips
/unbelievable

[VIDÉO] Un chauffeur Uber se fait attaquer par une femme

s

Un conducteur Uber a dévoilé les images montrant l’attaque dont il a été victime plus tôt cette semaine.

Michael Hassey Jr amenait sa passagère Michele Stilwell d’un point A à un point B dans le comté de Pinellas, en Floride, quand cette dernière l’a violemment empoigné par le cou.

• À lire aussi: [VIDÉO] Un homme lance au bout de ses bras un félin enragé qui avait attaqué sa femme

Dans une entrevue réalisée par la chaîne WFLA, Hassey explique que la femme a dormi pendant presque tout le trajet, avant de se réveiller et de lui sauter dessus soudainement.

Capture d'écran / Twitter @WFLAJustin

Sur les images rendues publiques par l’homme de 22 ans, on l’entend dire: «Je ne peux pas respirer! Je ne suis que votre chauffeur Uber, je ne suis que votre chauffeur Uber!»

La voiture est arrêtée à ce moment et des témoins un peu médusés se sont massés autour du véhicule, incrédules.

• À lire aussi: Le Nebraska déclare une journée de la viande en réponse à la journée sans viande du Colorado

Ils interviennent à peine lorsque la femme lâche son emprise avec ses bras, mais entreprend de mordre dans le cour celui qui se dit désormais «traumatisé» par l’événement.

On ne le voit pas dans la vidéo, mais Hassey parvient finalement à se sauver en ouvrant sa portière.

Capture d'écran / Twitter @WFLAJustin


Selon ce que rapporte WFLA, Stilwell ne se souvient pas de l’incident. Elle pourrait avoir été intoxiquée quand les faits qui lui sont reprochés se sont produits.

Hassey, quant à lui, a eu peur de mourir.

• À lire aussi: Le promeneur de chien de Lady Gaga se fait tirer dessus et deux de ses pitous se font enlever

«Je n’ai jamais eu aussi peur de toute ma vie. Je pensais que j’allais mourir», a-t-il déclaré.

Il a aussi expliqué pourquoi il n’a pas répliqué.

«J’ai laissé aller. Je n’ai pas posé les mains sur elle parce que j’ai deux soeurs et on m’a élevé en me disant de ne jamais toucher à une femme», a indiqué le conducteur.

Photo Pinellas County Sheriff's Office


Du côté de chez Uber, on a qualifié l’attaque de «perturbante».

«La violence n’est pas tolérée chez Uber. Nous avons donc immédiatement retiré l’accès à l'application à la passagère», a dit un porte-parole d’Uber.

• À lire aussi: [VIDÉO] Un éboueur détruit un bonhomme de neige sous les yeux d’un enfant de 3 ans

Stilwell, une infirmière comptant 25 ans d’expérience, a été accusée de voies de faits graves et de falsification de témoignage.

Elle a été libérée moyennant le paiement d’une caution de 15 000$.

À voir aussi sur le Sac de Chips:

s

s

s


Sur le même sujet