Justin Bieber a encore des dreads et se fait encore accuser d’appropriation culturelle | Le Sac de chips
/potins

Justin Bieber a encore des dreads et se fait encore accuser d’appropriation culturelle

Image principale de l'article Bieber encore accusé d’appropriation culturelle

En 2016, le chanteur canadien Justin Bieber avait été accusé de faire de l’appropriation culturelle après s’être fait des dreads.

• À lire aussi: Justin Bieber lance une collection de Crocs

• À lire aussi: Les prénoms les plus inusités du Québec en 2020

Cinq ans plus tard, le chanteur canadien Justin Bieber a été accusé de faire de l’appropriation culturelle après s’être fait des dreads.

Plus ça change...

L’interprète de la chanson Peaches a publié sur son compte Instagram des photos où on peut voir ses cheveux attachés en plusieurs petits nœuds. Il en a aussi ajouté à sa story.

En 2016, alors qu’il avait été critiqué pour sa peignure, le chanteur avait répondu: «être bizarre c’est amusant, et si tu n’es pas amusant, je ne t’aime pas.»

Dans la culture rasta, les dreadlocks sont un symbole spirituel. C’est pour cette raison que quand des vedettes décident de les adopter, certaines personnes considèrent que c’est de l’appropriation culturelle.

Plusieurs Beliebers ont dénoncé Bieber pour son choix, surtout étant donné que ce n’est pas la première fois.

Bieber n’est pas la seule vedette à avoir été «call out» pour la même raison. En 2018, Zac Efron s’était aussi fait dénoncer pour avoir publié une photo avec les cheveux en dreads.

Aussi sur le Sac: 

s

s

s

Sur le même sujet