Un mouvement suggère ne pas tondre les pelouses en mai et les gens semblent aimer l’idée | Le Sac de chips
/unbelievable

Un mouvement suggère ne pas tondre les pelouses en mai et les gens semblent aimer l’idée

Image principale de l'article Un mouvement pour ne pas tondre la pelouse en mai
Adobe Photo Stock

Conservation de la nature Canada invite les propriétaires de beaux gazons à renoncer à tondre pendant le mois de mai.

Pourquoi? Mais pour venir en aide aux pollinisateurs et aux autres espèces qui vivent dans les espaces verts, voyons!

• À lire aussi: L’homme qui a couru sur le terrain pendant le Super Bowl prétend que sa course lui a rapporté 375 000$ à cause d’un pari

Comme il est permis de le lire sur le site de cet organisme voué à la conservation des milieux naturels, CNC «estime que laisser la tondeuse dans la remise en mai peut être bénéfique pour la nature».

Le mouvement No Mow May (traduit en français par En mai, laissez pousser!), qui est né au Royaume-Uni, espère que les Canadiens appuieront la biodiversité puisque «la perte et la dégradation des habitats étant la cause principale du déclin des espèces sauvages».

Et, vous l’aurez deviné, tondre sa pelouse est une dégradation assez drastique de l’habitat de nombreux insectes et suppression de la vie de nombreuses espèces de fleurs sauvages qui jouent un rôle clé dans la pollinisation.

• À lire aussi: Un génie trouve comment tondre sa pelouse sans effort

«Quand on pense aux gestes qui peuvent être posés dans d’innombrables arrière-cours pour améliorer les habitats des pollinisateurs indigènes tels que les abeilles, certaines espèces d’oiseaux et d’autres animaux qui aident ainsi les plantes à se reproduire, on s’aperçoit que tout cela peut avoir de grands bienfaits pour la nature et la qualité de nos écosystèmes urbains», affirme Claude Drolet, chargé de projets à CNC. «En laissant pousser les fleurs sur votre pelouse, y compris les pissenlits, vous pouvez fournir une importante source de nectar et de pollen aux abeilles sauvages, aux papillons et aux autres insectes pollinisateurs.»

Bien sûr, cela contraste énormément avec la vision qu’ont de nombreux Québécois (et Nord-Américains au sens plus large) d’un parterre parfait, avec la pelouse d’un vert immaculé.

• À lire aussi: [VIDÉO] Il plante des fleurs pendant deux ans pour que son épouse aveugle puisse les sentir

Pourtant, il s’agirait d’un sacrifice temporaire qui contribuerait à contrebalancer les effets nocifs qu’ont les changements climatiques, la perte d’habitat et l’utilisation de pesticides sur les populations de pollinisateurs.

Et si vous devez impérativement couper votre gazon, CNC «vous suggère d’attendre le plus longtemps possible avant de le faire au printemps et de passer la tondeuse moins souvent et plus lentement pour permettre aux insectes, aux grenouilles et aux autres espèces sauvages de se mettre à l’abri. Vous pouvez aussi pratiquer la « tonte par rotation » pour donner aux plantes à fleurs le temps de s’épanouir à certains endroits sur votre pelouse».

On conseille également de tondre la pelouse aux quatre semaines, pour donner la chance à un plus grand nombre de fleurs d’y pousser.

• À lire aussi: Tu sais que tu es banlieusard quand...

Selon ce qu’il a été permis d’observer sur les réseaux sociaux, que ce soit sur la page de CNC ou des différents médias qui ont déjà rapporté la nouvelle, l’idée semblait séduire le public.

Alors, vous joindrez-vous au mouvement?

Sondage
Allez-vous laisser votre pelouse en mai?

Pourquoi pas? Vive les fleurs!

Pas question! Je veux un gazon impeccable.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s


Sur le même sujet