Martin Matte se vide le coeur sur les mesures d’urgence dans une publication | Le Sac de chips
/potins

Martin Matte se vide le coeur sur les mesures d’urgence dans une publication

Image principale de l'article Il se vide le coeur sur les mesures d’urgence

Comme tout le monde, Martin Matte en a assez de la pandémie.

• À lire aussi: Damien Robitaille impressionne avec sa reprise la plus ambitieuse à ce jour

Dans une publication sur sa page Facebook datant de dimanche, l’humoriste émet des réflexions sur la sévérité des mesures d’urgence mises en place par le gouvernement.

«J’ai écouté la conférence de presse du gouvernement mardi passé, depuis j’y repense souvent...»

Il raconte qu’une journaliste a demandé au directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, si «ce n’était pas le temps d’alléger les mesures» étant donné que «la situation s’améliore, les cas diminuent, les hospitalisations aussi, plus de la moitié de la population est vaccinée».

À cette question, le docteur aurait répondu que «les Québécois sont d’accord avec le couvre-feu, on a fait des sondages et ils veulent un couvre-feu, ils trouvent aussi que les mesures ne sont pas assez sévères».

«Eeeeee....si vous voulez m’appeler pour un sondage je suis disponible!» écrit l’humoriste.

L’homme de 51 ans se lance alors dans une série de questionnements par rapport aux mesures d’urgence qui sont toujours en place.

Il se dit «troublé» face au fait que les élèves de cégep et d’université risquent de ne pas retourner sur les bancs d’école avant 2022.

«On parle tous les jours du nombre de cas et des hospitalisations, très peu de dépression, d’échec ou de décrochage scolaire, pourtant reliés.»

Celui qui est aussi comédien évoque aussi les parcs bondés alors que les terrasses demeurent fermées.

«Ça m’est revenu en tête, car on s’est rencontrés quelques amis dans un parc bondé de monde. On voyait les restos et terrasses fermés, certains pour de bon. En revenant à la maison assis seul dans ma cour je me disais: me semble ça serait pas si pire d'avoir le droit d’inviter un ami dehors!»

Un message qui rejoint les propos de Rémi-Pierre Paquin, partagés en fin de semaine sur Instagram. 

Dimanche, après la publication de M. Matte (mais sans que ça soit lié...), François Legault a indiqué que son plan de déconfinement serait présenté mardi.

Aussi sur le Sac: 

s

s

s

Sur le même sujet