Le prince Harry s'est tourné vers l'alcool et la drogue pour surmonter la mort de sa mère | Le Sac de chips
/potins

Le prince Harry s'est tourné vers l'alcool et la drogue pour surmonter la mort de sa mère

Image principale de l'article Le prince Harry pris dans l'alcool et la drogue
AFP

Le prince Harry avait tout juste 12 ans lorsque sa mère, la princesse Diana, a connu une mort tragique en 1997.

Un traumatisme durable qui l’a ensuite entraîné dans l’alcool et la drogue afin de surmonter la douleur. 

• À lire aussi: Harry affirme qu’il a beaucoup souffert à cause du prince Charles dans une nouvelle entrevue

Une révélation qui intervient dans The Me You Can't See, une série d’interviews en trois épisodes diffusée par Apple TV+ dans lesquels le membre de la famille royale britannique se livre à Oprah Winfrey.

L’homme de 36 ans y révèle avoir commencé à souffrir de crises d’anxiété et d’attaques de panique quand il avait 28 ans, avant de finalement chercher de l’aide quatre ans plus tard. 

«J’étais déterminé à boire et à prendre des drogues, j’étais déterminé à essayer et à faire les choses qui atténuaient la façon dont je me sentais. J’étais juste confus au niveau mental. À chaque fois que je mettais un costume et une cravate... Devoir tenir le rôle, jouer la mascarade, me regarder dans la miroir et me dire, “Vas-y”. Avant même de quitter la maison je dégoulinais de sueur», a-t-il expliqué, avant de confier avoir souvent bu d’énormes quantité d’alcool en un seul soir pour «essayer de masquer quelque chose».

• À lire aussi: Un homme qui affirme être le fils illégitime du Prince Charles et Camilla partage une photo

Ensuite, le prince Harry s’est remémoré les douloureuses funérailles de sa mère durant lesquelles il s’est senti comme «hors de son corps», mais aussi la dure réaction de son père face au battage médiatique qui s’en était suivi. 

«Quand j’étais plus jeune, mon père avait l’habitude de dire, aussi bien à William qu’à moi : “Ça a été comme ça pour moi et ça va être comme pour vous”, a-t-il poursuivi. J’avais vraiment beaucoup de ma mère en moi. La seule façon de vous libérer est de dire la vérité.»

À voir aussi sur le Sac de Chips:

s

s

s

Sur le même sujet