La star du porno Adriana Chechik affirme qu’elle va coucher avec plusieurs de ses fans | Le Sac de chips
/potins

La star du porno Adriana Chechik affirme qu’elle va coucher avec plusieurs de ses fans

La vedette de films pour adultes Adriana Chechik a récemment dévoilé qu’elle allait participer à un «gangbang» impliquant certains de ses fans.

Invitée à participer à une entrevue sur Reddit (un fameux AMA, pour «Ask Me Anything»), la star d’âge inconnu a fait cette étonnante révélation, en plus de dire à peu près quand elle pensait passer de la parole aux actes.

• À lire aussi: L’ex-star du porno Lana Rhoades voudrait que toutes ses vidéos soient retirées d’Internet

À la question toute simple «As-tu déjà fait ou ferais-tu l’amour avec un de tes fans?» posée par un certain @whitharral, l’actrice a répondu: «Un gangbang avec des fans est sur mon radar d’ici 3 mois!», ce qui a semé l’hystérie dans la communauté de ses admirateurs.

Capture d'écran / Reddit


Plusieurs de ses fans ont, en effet, cherché à savoir de quelle façon ils pouvaient poser leur candidature pour l’obtention de ce contrat.

• À lire aussi: Un pilote d’avion qui avait regardé de la porno et exposé ses organes génitaux en plein vol reçoit sa sentence

Chechik s’est toutefois faite très évasive à ce sujet, ne divulguant aucun détail.


Elle a cependant fait des révélations tout aussi spectaculaires dans ses réponses aux 57 questions qui lui ont été posées.

Parmi celles-ci, on a abordé de nombreux sujets très érotiques qui impliquent des fluides, des orifices, des objets étranges et des organes, mais certains de ses admirateurs ont préféré demeurer chastes et s’enquérir sur des sujets hors-pornographie.


On a ainsi pu apprendre que Chechik rêvait d’être astronaute quand elle était petite, et que, si elle avait poursuivi un parcours plus classique d’étudiante qui va à l’université (au lieu de décrocher pour devenir danseuse exotique), elle aurait voulu «construire des prothèses ou travailler dans la robotique».

À voir aussi sur le Sac de Chips:

s

s

s


Sur le même sujet