Gabriel Nadeau-Dubois révèle qu’il a déjà été soupçonné de vouloir entarter Jean Charest | Le Sac de chips
/zoneassnat

Gabriel Nadeau-Dubois révèle qu’il a déjà été soupçonné de vouloir entarter Jean Charest

Image principale de l'article GND soupçonné de vouloir l'entarter
Capture d'écran / YouTune ON EST LÀ

Invité dans un podcast, le chef parlementaire de Québec solidaire a raconté une anecdote savoureuse remontant à l’époque de la grève étudiante de 2012.

Après les rappeurs Tizzo et Shreez, Gabriel Nadeau-Dubois était le deuxième invité des humoristes Anas Hassouna et Oussama Fares au micro de leur nouveau podcast ON EST LÀ lancé à la mi-juin.

• À lire aussi: Gabriel Nadeau-Dubois est le nouveau Nostradamus

Dans sa conversation de plus d’une heure avec les deux humoristes de la relève, le politicien est revenu sur une panoplie de sujets, mais le moment fort de son entrevue est certainement une histoire vieille de presque 10 ans et plutôt méconnue.

«Durant la grève en 2012, un des jours de négo, c’était le jour de ma fête. J’ai eu 22 ans le 31 mai 2012. Pis c’était le dernier jour des négociations. C’est le jour où les négociations entre le gouvernement et les associations étudiantes se sont rompues», a expliqué GND.

«Et y’a une gang d’une asso qui avait décidé de m’amener un gâteau de fête au siège des négos. Et là, j’ai un genre de sac avec ma paperasse, mon laptop et tout ça, pis on fait une conférence de presse, et là, les gars arrivent avec un gâteau comme ça, dans une boîte de gâteau», raconte Nadeau-Dubois pendant les animateurs sont pendus à ses lèvres.

• À lire aussi: Gabriel Nadeau-Dubois livre son classement des films de Star Wars

«J’ai pas de char, rien. Je prends le gâteau. Je suis un peu pogné avec, tsé. Je faisais beaucoup d’entrevues à l’époque. Je fais la tournée des entrevues pis je me retrouve dans les bureaux de Radio-Canada, à Québec, avec mon sac, mes affaires, pis mon gâteau de fête», élabore ensuite le co-porte-parole de QS.

«Jean Charest était premier ministre. Il faisait aussi beaucoup d’entrevues cette journée-là faque je me retrouve à être, en même temps que lui, dans les studio de Radio-Canada à Québec.»

Et le reste est bien meilleur lorsque raconté par Gabriel Nadeau-Dubois en personne:


(C’est à 39:09 de la vidéo que ça commence, mais on l’a placé pour vous)

À voir aussi sur le Sac de Chips:

s

s

s

Sur le même sujet