Une vedette porno chassée d’une conférence pour jeunes conservateurs | Le Sac de chips
/potins

Une vedette porno chassée d’une conférence pour jeunes conservateurs

Image principale de l'article Une vedette porno chassée d’une conférence

Brandi Love est une vedette du cinéma pornographique avec des opinions politiques tirant vers la droite.

• À lire aussi: Un tournage de film porno se termine par un vol à main armée tout nu

• À lire aussi: Un homme déguisé en singe multicolore nu surnommé Rainbow Dildo Butt Monkey cause un malaise dans un événements pour enfants se tenant dans une bibliothèque

• À lire aussi: L'ex-star du porno Lana Rhoades est enceinte de 13 semaines et montre sa bédaine sur Instagram mais ses fans ne voient pas son «baby bump»

Et ses opinions politiques lui ont d’ailleurs valu une invitation au Student Action Summit (SAS), une conférence organisée à Tampa qui vise les jeunes qui, comme elle, s'intéressent à la droite.

Cependant, le choix de carrière de Mme Love n’a pas plus à tous, et son invitation à l'événement a finalement été retirée.

La femme de 48 ans s’est rendu à la conférence samedi en tant que VIP et en a profité pour publier plusieurs clichés d'elle-même visiblement très enthousiaste d’être entourée de la relève du conservatisme américain.

«Ça me donne de l’espoir!»

L'enthousiasme n’était pas le même partout. Plusieurs groupes chrétiens ont critiqué les organisateurs du SAS pour avoir invité une vedette porno à un événement destiné aux jeunes de 15 ou 16 ans.

D’autres ont avancé que la présence de la femme ne concordait pas du tout avec les valeurs conservatrices supposément véhiculées par Turning Point USA, les organisateurs de la conférence.

Peu de temps après son arrivée à Tampa, Love a reçu un courriel pour lui annoncer qu’elle n’était plus la bienvenue.

«Nous sommes désolés de vous annoncer que votre invitation à SAS 2021 a été révoquée. La décision est finale.»

Love a écrit sur Twitter que juste avant de recevoir le message, elle avait assisté à un panel traitant de «liberté, de censure et d’inclusivité chez la droite» en elle en a profité pour ajouter que «le parti Republicain est brisé»...

Aussi sur le Sac:

s

s

s

Sur le même sujet