Deux gangs de motards ennemis se rencontrent et une bataille générale éclate | Le Sac de chips
/unbelievable

Deux gangs de motards ennemis se rencontrent et une bataille générale éclate

Image principale de l'article Une bataille générale de motards dans un parking
Codie McLachlan/Edmonton Sun

Des motards se sont tapé dessus dans une station-service de la Colombie-Britannique, vendredi, lors d'une bataille épique digne de la série télévisée Sons of Anarchy. 

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) de Cranbrook a été appelée sur la rue Cranbrook Nord, à environ une heure de voiture de la frontière canado-américaine, vers 19h vendredi, concernant une bagarre impliquant plusieurs dizaines de personnes dans le stationnement d’une station-service.

Lorsque les agents sont arrivés, ils ont séparé tous les individus en deux groupes et ont déterminé qu’ils faisaient partie de gangs de motards rivaux de l’Alberta, selon le Calgary Herald.

Un témoin a qualifié la scène de chaotique. «Je ne sais pas de quoi il s’agissait ni à propos de quoi ils se battaient. Les policiers sont arrivés après, mais ça ressemblait à 30 Rebels et probablement 15 Hells Angels», a confié l’homme au quotidien.

• À lire aussi: Une influenceuse meurt en moto après une publication prémonitoire

Darren Makowichuk/Calgary Sun/ QMI Agency

«C’est comme Sons of Anarchy. Je me disais “wow, ce genre de choses arrive vraiment. Ce n’est pas seulement à la télévision”», a-t-il poursuivi.

Peu de temps après le combat, la police a été appelée dans un hôpital voisin où cinq personnes s’étaient rendues après avoir reçu des coups de couteau. L’hôpital a ainsi été placé en confinement alors que les blessés recevaient des soins. On ne craignait cependant pas pour leur vie.

• À lire aussi: Un homme vole 8 motos pour impressionner sa blonde qui se plaignait qu’il n’en avait pas

Des agents postés à l’extérieur de l’hôpital ont maintenu la paix entre les membres des deux gangs qui se trouvaient sur le terrain de l’établissement, mais qui se sont vu refuser l’entrée.

Tous les blessés ont été libérés après avoir reçu des soins et un groupe a été escorté hors de la ville par la GRC de Cranbrook, a indiqué le corps policier dans un communiqué transmis aux médias samedi.

De plus, la GRC a confirmé que personne n’avait été arrêté, mais qu’avec l’Unité spéciale antigang de la Colombie-Britannique, elle poursuivait l’enquête.

À voir aussi sur le Sac de chips: 

s

s

s

s

Sur le même sujet