Un YouTubeur interpellé pour avoir fait foncer son drone dans le World Trade Center | Le Sac de chips
/unbelievable

Un YouTubeur interpellé pour avoir fait foncer son drone dans le World Trade Center

Image principale de l'article Interpellé pour avoir fait foncer son drone dessus
Instagram Adam Ismail + Wikimedia Commons

Un créateur vidéo de Dallas s’est récemment mis dans le trouble en envoyant son drone percuter un des édifices du World Trade Center.

Le 2 août dernier, Adam Ismail a fait foncer sa caméra volante dans le 7 World Trade Center, un des 6 immeubles formant le complexe du WTC.

• À lire aussi: Une gravure vulgaire vieille de 800 ans découverte dans une église

C’est en filmant du contenu pour sa chaîne YouTube que celui qui se décrit comme «Entrepreneur, éducateur en crypto-monnaie, vidéographe et photographe» sur Instagram a causé l’accident.

Il a en effet envoyé son drone DJI Air 2ds d’une valeur de 1200 $US percuter une fenêtre du 3e étage de l’édifice. Son appareil est ensuite resté coincé dans les panneaux vitrés.

Sans scrupule, l’homme de 22 ans est ensuite entré dans l’immeuble pour voir s’il pouvait récupérer son drone.

• À lire aussi: [VIDÉO] Des dizaines de personnes fuient un gratte-ciel qui tremble mystérieusement

À la réception, le gestionnaire de l’immeuble et son ingénieur en chef l’ont toutefois informé que cela était hautement improbable.

Des policiers sont ensuite venus à sa rencontre pour l’interroger.

«Ils m’ont interviewé, m’ont posé quelques questions: d’où je venais, ce que je faisais, pourquoi j’étais à New York et plein de questions sur la suite d’événements. Je me suis fait poser les mêmes questions plus de fois que je ne peux compter, probablement juste pour confirmer que je ne racontais pas n’importe quoi. [...] Je n’ai pas été dur avec eux, et ils n’ont pas été durs avec moi. Ils ont juste vérifié ce que je faisais», a expliqué le YouTubeur à ses abonnés Instagram.

• À lire aussi: Une créature étrange qui terrifie une habitante de Cracovie s’avère un croissant

Une unité anti-terrorisme l’a ensuite contacté pour en savoir plus et, apprenant cela, le FBI aussi a décidé que cela valait de le rencontrer pour l’interroger.

Selon le New York Daily News, Ismail aurait réussi à s’en tirer avec un simple avertissement et un rappel du code municipal en ce qui a trait à l’usage de drones à des fins personnelles.

Sur son compte Instagram, le jeune influenceur est revenu sur l’incident en disant: «Je faisais une vidéo personnelle de voyage pour montrer à mes abonnés sur les réseaux sociaux. Je publie sur Instagram. J’essaie de faire exploser ma chaîne YouTube».

Morale de cette histoire: ne faites pas foncer d’objets sur le World Trade Center.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet