Les Mets envoient promener leurs propres fans | Le Sac de chips
/unbelievable

Les Mets envoient promener leurs propres fans

NEW YORK, NEW YORK - AUGUST 29: Javier Baez #23 of the New York Mets reacts after hitting a two run home run during the bottom of the fourth inning of a game against the Washington Nationals at Citi Field on August 29, 2021 in New York City.   Dustin Satloff/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
AFP

NEW YORK, NEW YORK - AUGUST 29: Javier Baez #23 of the New York Mets reacts after hitting a two run home run during the bottom of the fourth inning of a game against the Washington Nationals at Citi Field on August 29, 2021 in New York City. Dustin Satloff/Getty Images/AFP == FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==

Les supporteurs des Mets de New York ne sont pas reconnus à travers la ligue pour les bonnes raisons. Dans l’ombre de presque la totalité des équipes sportives de la Grande Pomme, ces fans ont maintenant perdu le respect de leur formation favorite.

• À lire aussi: Le père de cette actrice de «This is us» a déjà joué pour les Expos de Montréal

Lorsque le joueur d’arrêt court Javier Baez a frappé un retentissant circuit de deux points dans la victoire de 9-4 contre les Nationals de Washington dimanche dernier, celui-ci a baissé les pouces en rentrant au marbre. Alors que la foule en délire acclamait la réussite de Baez, ce dernier avait un tout autre message à passer. 

«Nos fans nous huent lorsque nous perdons. Nous allons donc les huer lorsque nous gagnons», a expliqué Baez qui vient tout juste de se joindre à l’équipe à la date limite des transactions. «Les fans doivent mieux agir. Nous ne pouvons pas les avoir contre nous...»

• À lire aussi: Des joueuses de beach-handball reçoivent une amende pour avoir refusé de jouer en bikini

• À lire aussi: À 15 ans, il trouve une carte sportive valant plus de 100 000$ à Saguenay

Le geste des pouces vers le bas a été répété à plusieurs reprises lors de la rencontre, notamment par les joueurs étoiles Kevin Pillar et Francisco Lindor. Ce dernier a été la cible de plusieurs chants et huées de la foule puisque son faramineux contrat de 341 millions sur 10 ans a créé beaucoup d’attente envers le joueur de deuxième but. 

NEW YORK, NEW YORK - AUGUST 27: Francisco Lindor #12 of the New York Mets reacts to his triple in the first inning against the Washington Nationals at Citi Field on August 27, 2021 in the Flushing neighborhood of the Queens borough of New York City.   Elsa/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==

AFP

NEW YORK, NEW YORK - AUGUST 27: Francisco Lindor #12 of the New York Mets reacts to his triple in the first inning against the Washington Nationals at Citi Field on August 27, 2021 in the Flushing neighborhood of the Queens borough of New York City. Elsa/Getty Images/AFP == FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==

«Ça fait mal d’aller au bâton à domicile et de se faire crier des noms et des bêtises. Même notre entraîneur se fait critiquer pour aucune raison», lance Lindor. 

Manque de soutien

Le président de l’équipe des Mets de New York Sandy Alderson ne cautionne pas le geste de Javier Baez et du reste de l’équipe. «C’était l’idée de Baez de faire ce geste. Nous trouvons que ce geste est inacceptable et nous allons faire une rencontre d’équipe afin de clarifier les choses. Il est nouveau ici, il doit apprendre comment gérer ses frustrations et filtrer les commentaires des partisans», déclare Alderson. 

Rappelons que les Mets ont remporté seulement huit victoires au mois d’août et ont une fiche de 16 victoires contre 27 défaites depuis la pause du match des étoiles. Rien pour encourager, ces derniers n’ont pas été en série d’après saison depuis plus de 5 ans et n’ont pas remporté de championnat depuis 35 ans. 

Imaginez-vous si c’était le Canadien.... 

À voir aussi sur le Sac de Chips:  

s

s

s

Sur le même sujet