Une mère naufragée meurt de déshydratation après avoir sauvé ses deux enfants en les allaitant | Le Sac de chips
/unbelievable

Une mère naufragée meurt de déshydratation après avoir sauvé ses deux enfants en les allaitant

Une mère de famille a littéralement donné sa vie pour pouvoir sauver celle de ses enfants après un naufrage au large du Venezuela.

Selon ce que rapporte Metro.co.uk, la femme de 40 ans était partie en mer, le 3 septembre dernier, en compagnie de son mari, de leur deux enfants, de leur nounou de 25 ans et de cinq autres personnes.

• À lire aussi: Une mystérieuse lettre possiblement jetée à la mer du Titanic analysée à Rimouski

En partant d’Higuerote (à une soixantaine de kilomètres à l’est de Caracas), ils souhaitaient se rendre sur l’île de Tortuga, mais tout indique qu’ils n’ont pas atteint leur destination.

Leur bateau a probablement été frappé par une vague immense, qui a brisé sa coque, causant le naufrage.

Photos INEA (Autorité maritime nationale du Venezuela)

Puisque leur retour était prévu pour le 5 septembre, à 23 heures ce soir-là, les autorités portuaires vénézuéliennes ont déclenché une opération de sauvetage.

Quatre jours plus tard, les équipes de recherche ont fait la découverte d’un radeau de fortune, qui dérivait sous une chaleur accablante.

• À lire aussi: Trois naufragés s'en sortent en écrivant SOS sur la plage comme dans les films

Sur cette embarcation improvisée se trouvaient trois survivants et une personne décédée.

La nounou a été retrouvée vivante recroquevillée dans une glacière où elle s’était réfugiée pour échapper à la chaleur, tandis que les deux enfants (un garçon de six ans et une fillette de deux ans) ont été rescapés en vie, alors qu’ils s’accrochaient à la dépouille mortelle de leur mère, décédée.

Photos INEA (Autorité maritime nationale du Venezuela)

Les enfants ont tout de suite été transportés à l’hôpital où on les a soignés en raison de leur déshydratation et de leurs brûlures dues au soleil.

La maman, elle, est morte en raison de la défaillance de ses organes à la suite de sa déshydratation extrême.

• À lire aussi: Leonardo DiCaprio a sauvé quelqu'un de la noyade après avoir entendu un cri de détresse

Selon les autorités vénézuéliennes, elle aurait maintenu ses enfants en vie en buvant sa propre urine et en les allaitant ensuite.

Photos INEA (Autorité maritime nationale du Venezuela)



Le père n’a toujours pas été retrouvé, pas plus que les cinq autres passagers.

Par voie de communiqué, l’Autorité maritime nationale du Venezuela a indiqué: «Elle est morte trois ou quatre heures avant l’opération de sauvetage, en raison de sa déshydratation. Elle n’avait pas bu d’eau depuis trois ou quatre jours.»

Les chances de survie du groupe auraient été augmentés s’ils avaient été équipés de dispositifs comme une radio, un GPS ou des fusées éclairantes.

À voir aussi sur le Sac de Chips:

s

s

s


Sur le même sujet