Un quadriporteur en forme d’auto sème l’émoi dans un Maxi en particulier et sur l’Internet en général | Le Sac de chips
/unbelievable

Un quadriporteur en forme d’auto sème l’émoi dans un Maxi en particulier et sur l’Internet en général

Une personne ayant décidé de faire ses courses à bord d’un rutilant quadriporteur en forme d’auto a viré le Québec à l’envers en ce lundi matin.

Une scène inhabituelle s’est déroulée au cours de la fin de semaine dans une épicerie Maxi de Sorel.

• À lire aussi: Sir Pathétik joue le rôle d’une patate dans une publicité de Maxi

Les clients sur place ont eu la surprise de voir ce qu’on pense être une cliente (mais puisqu’on n’est pas certains, on va garder ça pour «une personne»...) en train de faire ses commissions à bord d’une petite auto semblable à une Smart, mais qui était en réalité un quadriporteur électrique.

• À lire aussi: Les entreprises québécoises embarquent dans une joke de Maxi

On a fait nos recherches (LOL) et on pense qu’il pourrait s’agir d’un Q-Runner 4 Wheel Fully Enclosed Scooter ou d’un Universeecar Runner Electric Transport scooter for USA no need license.

Les 2 véhicules sus-mentionnés sont de confection chinoise et sont produits par des manufacturiers qui semblent s’intercopier.

Et selon différents sites internet de revente, l’étonnant transporteur peut coûter entre 1000 et 10 000 dollars.

• À lire aussi: Martin Matte réagit au retrait de la publicité controversée de Maxi

Bref, tout ça pour dire que les clients de la place ont été pas mal étonnés, tout comme le peuple du Québec qui a pu lire un excellent article sur le sujet chez Petit Petit Gamin.

De notre côté, on a décidé de pousser les choses un peu plus loin et on a appelé au Maxi en question pour savoir si la personne avait pu terminer ses courses en toute quiétude ou si elle avait été expulsée pour s’être promenée avec un véhicule lourd dans le rayon des surgelés.

Eh bien, sachez que puisqu’il s’agit d’un véhicule permettant à une personne ayant une mobilité réduite de faire ses emplettes en toute autonomie, on aurait pu croire que les employés de Maxi l’auraient laissée faire. Mais pas tout à fait...

• À lire aussi: La chanson thème du Maxi de Pointe-Claire sera le hit de l’été

«Elle n’était pas autorisée à rentrer. On l’a pas vue rentrer. On l’a escortée pour qu’elle sorte mais était pas autorisée avec ce bolide-là. Y’a des triporteurs qui sont autorisés. C’est un peu plus large, plus gros, c’est fermé. On dirait une Mini Cooper», a déclaré une employée à qui nous avons parlé.

Nous, on trouve que le «bolide» en question n'est pas tellement plus gros que les paniers d'épicerie en forme d'autos de course ou de camions de pompiers.

Un Maxi, c'est quand même pas un magasin de porcelaine...

À voir aussi sur le Sac de Chips:  

s

s

s


Sur le même sujet