Cara Delevingne admet avoir fait l'amour dans un ascenseur | Le Sac de chips
/potins

Cara Delevingne admet avoir fait l'amour dans un ascenseur

Image principale de l'article Elle admet avoir fait l'amour dans un ascenseur
AFP

La star s'est livrée sur cette folle anecdote pour l'émission Lady Parts.

Cara Delevingne a fait l'amour dans un ascenseur. 

• À lire aussi: Cara Delevingne va vendre son vagin aux enchères NFT

L'actrice de 29 ans a effectivement révélé dans l'émission Lady Parts d'Ellentube qu'elle avait passé un moment torride lors d'un rendez-vous amoureux après avoir passé trois heures à faire de la musique avec cette personne.

«J'ai eu un coup d'un soir quand j'étais bien plus jeune», a-t-elle expliqué. «Je me souviens combien c'était spontané. La personne avec qui j'étais, on a fait de la musique pendant trois heures, j'étais aux percussions et il était à la guitare, puis on a échangé. Ensuite il allait me ramener chez moi mais on a fini par faire l'amour dans l'ascenseur. C'était tellement sexy. C'était génial. Ce n'est pas que je ne l'aimais pas, je venais juste de le rencontrer et j'ai pensé "C'est insensé"».

Par ailleurs, Cara a récemment confié qu'elle avait perdu sa virginité à l'âge de 18 ans, expliquant: «Je n'ai pas perdu ma virginité avant mes 18 ans. Je n'ai pris confiance en moi par rapport au sexe que bien des années plus tard et je n'ai pas osé demander ce que je voulais pendant très longtemps.»

Cara s'est ensuite confiée sur le fait qu'elle pensait jadis que du bruit dans la chambre était absolument nécessaire.

«C'est bien plus intéressant si tu as un orgasme et que tu ne... je me souviens qu'on me disait "Voilà le bruit que font les gens"». 

• À lire aussi: Cara Delevingne s’ouvre sur sa pansexualité et défend son ex-copine

Toutefois, la star de Carnival Row a pris l'habitude de se concentrer sur l'acte plutôt que sur les bruits qu'elle fait sous la couette.

En outre, Cara a récemment admis que son orientation sexuelle change constamment, déclarant sur le podcast Reign: «La façon dont je me définis change tout le temps, que ce soit pansexuelle, bisexuelle, je ne sais pas vraiment. Je me sens bien plus à l'aise qu'avant à l'idée d'être bisexuelle. Avant, je pensais que j'étais hétéro car je n'étais pas autant attirée par les femmes mais maintenant ça change tout le temps.»

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet