Trois léopards des neiges sont morts de la COVID-19 dans un zoo | Le Sac de chips
/unbelievable

Trois léopards des neiges sont morts de la COVID-19 dans un zoo

Cette image d'archives montre des léopards des neiges au zoo de Stuttgart, en Allemagne.
AFP

Cette image d'archives montre des léopards des neiges au zoo de Stuttgart, en Allemagne.

Le zoo pour enfants de Lincoln, au Nebraska, a déploré la mort de trois de ses pensionnaires qui avaient été infectés par la COVID-19.

Il y a de cela un mois, le 13 octobre dernier, trois léopards des neiges du Lincoln Children’s Zoo ont été testés positifs à la COVID-19.

• À lire aussi: La bande-annonce de Tiger King 2 est arrivée et ça a l'air fou

En plus de Ranney, Everest et Malaku, les échantillons nasaux et fécaux prélevés ce jour-là ont également démontré que deux tigres de Sumatra nommées Axl et Kumar avaient été infectés par le virus.

Ces deux derniers ont réussi à se sortir d’affaires, mais les trois léopards des neiges (des bêtes originaires de l’Asie centrale et de la Sibérie) ont été victimes de complications liées à la maladie et ont malheureusement trouvé la mort.

Dans une publication Facebook, la direction du parc zoologique a déclaré avoir «le coeur brisé».

It is with deep sadness that we inform our community that three snow leopards at the Lincoln Children's Zoo have passed...

Publié par Lincoln Children's Zoo sur Vendredi 12 novembre 2021


«C’est avec une grande tristesse que nous informons notre communauté que trois léopards des neiges du zoo pour enfants de Lincoln sont décédés à la suite de complications liées à la COVID-19. Nos léopards Ranney, Everest et Malaku étaient adorés par toute notre communauté à l’intérieur et à l’extérieur du zoo. Cette perte nous brise vraiment le coeur, et nous sommes tous en deuil», mentionnait le message publié sur les réseaux sociaux.

• À lire aussi: Deux gorilles coquins s’adonnent aux joies du plaisir oral sous le regard médusé des visiteurs d’un zoo

Les vétérinaires du zoo avaient tenté de traiter les félins avec des stéroïdes et des antibiotiques, sans succès.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, la maladie s’est transmise à de nombreuses espèces animales, et c’est pourquoi plusieurs zoos américains ont vacciné leurs pensionnaires pour minimiser les risques que ces derniers n’en soient victimes.

Des tigres, des ours et des primates, entre autres, ont été inoculés contre la COVID-19.

• À lire aussi: Une femme bannie d’un zoo à cause de sa relation inappropriée avec un chimpanzé

Il n’a pas été permis de savoir si les léopards des neiges du zoo de Lincoln avaient été vaccinés.

Aux États-Unis, les autorités sont d’avis que les animaux infectés par la COVID-19 se font transmettre la maladie par des personnes humaines qui en sont porteuses.

C’est pourquoi le Department of Agriculture demande aux personnes positives d’éviter, autant que possible, les contacts avec les animaux afin de protéger ces derniers.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet