Un livreur Amazon échappe à une mort certaine quand son fourgon est coupé en deux par un train | Le Sac de chips
/unbelievable

Un livreur Amazon échappe à une mort certaine quand son fourgon est coupé en deux par un train

Image principale de l'article Un livreur Amazon échappe à une mort certaine
Captures d'écran / YouTube WISN 12 News

Un employé d’Amazon a eu la peur de sa vie, la semaine dernière, quand la camionnette de livraison qu’il conduisait a été percutée par un train.

• À lire aussi: Le livreur Amazon qui a perdu son emploi après qu’une vidéo d’une femme sortant de son fourgon soit devenue virale brise le silence

Alexander Evans, un père de deux enfants, livrait des colis Amazon le jour de son anniversaire, le 10 novembre dernier. 

Arrivé à un passage à niveau dans le comté de Jefferson, à l’ouest de Milwaukee dans le Wisconsin, il franchissait la voie ferrée quand un train Amtrak circulant à près de 130 km/h a percuté son fourgon de plein fouet.

Il est important de mentionner que la configuration de la route, à cet endroit, fait en sorte que les voitures arrivent parallèlement à la voie ferrée, avant de bifurquer soudainement et de croiser le chemin des rails.

La visibilité des conducteurs vers la voie ferrée est donc réduite, et si on ajoute à cela le fait qu’il n’y a, à cette intersection, aucune barrière, aucun feu de circulation et aucun avertisseur sonore, il en résulte un cocktail parfait pour des incidents tragiques.


Et puisque Evans est sourd de l’oreille gauche, il n’a pu entendre le premier klaxon du train.

• À lire aussi: La vidéo d’une jeune femme qui sort d’un fourgon de livraison Amazon devient virale

«J’ai juste entendu un long beeeeep, comme un klaxon de train, et j’ai mis mon pied sur l’accélérateur. J’étais comme: “Je ne sais pas comment loin je vais réussir à m’en éloigner”», a déclaré à ABC l’homme âgé de 33 ans.


Les images captées par les équipes de télévision à la suite de la collision témoignent de la violence de celle-ci. 

Et elles témoignent également de la chance qu’a Alexander Evans d’être toujours en vie, parce qu’il n’est pas allé très loin après avoir appuyé sur l’accélérateur. 30 centimètres de moins, et il y passait...

• À lire aussi: Il faut qu’on parle de la nouvelle chanson étrange de Nicola Ciccone

«Je n’en reviens toujours pas moi-même», a indiqué le principal intéressé.

La bonne nouvelle pour lui, c’est qu’il n’était pas, au moment de la collision, à l’arrière de sa camionnette en charmante compagnie.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet