Si on s’aimait: la première chicane entre François et Vicky nous fait craindre le pire | Le Sac de chips
/potins

Si on s’aimait: la première chicane entre François et Vicky nous fait craindre le pire

Image principale de l'article Une chicane entre François et Vicky nous fait peur
Captures d'écran / TVA+

Après des débuts lents, la relation entre François et Vicky a connu des développements adorables et le duo est devenu le couple chouchou de bien des téléspectateurs de l’émission.

*ALERTE AUX DIVULGÂCHEURS*

Veuillez vous abstenir de lire la suite si vous n’avez pas vu l’épisode de mardi.

Attentionné et sensible, tout en dégageant beaucoup de confiance, François a su conquérir le coeur de la pétillante mais hésitante Vicky.

On a été témoins de leur complicité naissante, de leur premier baiser et on a même su, il y a quelques temps, qu’ils avaient passé aux choses sérieuses.

• À lire aussi: Si on s’aimait: Audrey annonce une mauvaise nouvelle à Dominic

Mais voilà, cela coïncidait également avec le séjour en voilier, prévu depuis longtemps, de Vicky.

De retour de sa petite escapade aux Îles-de-la-Madeleine, l’énergique femme a reçu son prétendant chez elle, et on ne peut pas dire que les choses se sont passées de façon idéale.

Vicky et François ont inauguré leur cohabitation avec une petite chicane de cuisine attendrissante! 😄🥔🥒

Publié par Si on s'aimait sur Mardi 16 novembre 2021

Leur premier petit conflit au moment de préparer le souper n’a pas échappé à Guillaume Lemay-Thivierge et Émily Bégin, qui ont souligné l’étrange tension qui régnait alors.

Mais c’est à la fin de l’épisode que le coup de théâtre est survenu.

• À lire aussi: Si on s’aimait: un des couples a fait l’amour

Alors que tout le monde pensait que le couple allait se coucher pour une belle nuit de sommeil (ou autre), ce n’est pas ce qui est arrivé.

«C’est après que ça a éclaté», a dit François à la sexologue Louise Sigouin, faisant tomber GLT et Émily des nues.

Capture d'écran / TVA+

Le conseiller en voyage a ensuite expliqué à Sigouin qu’il s’était réveillé pendant la nuit et que Vicky n’était plus à ses côtés. Cette dernière prétextait alors un mal de jambes pour excuser son absence.

«J’étais pas bien. J’ai vraiment fait un début de crise d’angoisse», a-t-elle par la suite indiqué à la sexologue, en ajoutant qu’elle étouffait et qu’elle avait mal partout.

«Là, j’ai été aux toilettes. Mon sac était là. J’ai pris mon sac et j’ai demandé: “si tu veux qu’on arrête ça là, on arrête ça là pis je m’en vais”», a quant à lui dit François en toute fin d’épisode.

• À lire aussi: Si on s’aimait: Dominic et Audrey vivent une séance de magasinage plutôt houleuse

On ne sait pas si «ça» fait référence à leur nuit d’amour ou à leur relation, mais c’était inquiétant.

Le petit extrait présenté pendant le générique de fin n’a rien fait pour calmer cette inquiétude, alors que Vicky semblait parler de leur relation au passé.

Mais bon, on commence à être habitués à ce genre de peur. On nous a fait le coup à plusieurs reprises depuis le début de l’émission. 

• À lire aussi: Les malaises entre Éric-Guy et Isabelle de «Si on s’aimait» sont de plus en plus fréquents et c’est malaisant même pour les téléspectateurs

Marie-Denise est d’ailleurs une experte dans le domaine! 

On s’imagine toujours qu’elle va sacrer Tim là au début du prochain épisode, mais ce n’est jamais arrivé (sauf une fois au chalet).

Ne manquez pas Si on s’aimait, du lundi au jeudi à 19 h 30, à TVA, et en tout temps sur TVA+.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet