Les Cheerios pourraient vous coûter vraiment plus cher en 2022 | Le Sac de chips
/unbelievable

Les Cheerios pourraient vous coûter vraiment plus cher en 2022

Image principale de l'article Le prix des céréales à la hausse en 2022
AFP

Attendez-vous à payer plus cher pour certaines de vos céréales, collations, soupes et marques de cuisine préférées l'année prochaine. La compagnie General Mills (GIS) a informé les clients au détail qu'elle augmentera ses prix d'une centaine d'articles associés à une dizaine de marques à la mi-janvier.

Faites vos réserves dès maintenant (mais virez pas fou).

• À lire aussi: Des portraits d’artistes fabriqués entièrement en céréales

• À lire aussi: #CheerioChallenge: le nouveau défi tout chaud sur Internet

Les produits susmentionnés comprennent entre autres les céréales Cheerios, Cinnamon Toast Crunch, Lucky Charm's, Wheaties, Reese's Puffs et Trix, ainsi que des produits laitiers Yoplait, de cuisson Betty Crocker et Pillsbury, selon les lettres que General Mills a envoyées à au moins un important grossiste, la semaine dernière.

Pour certains articles, les prix augmenteront d'environ 20% à partir de l'année prochaine.

Le grossiste a partagé les lettres de General Mills avec CNN Business sous couvert d'anonymat afin de protéger les relations de l'entreprise avec ses fournisseurs. Un dirigeant de l'entreprise a déclaré qu'il prévoyait d'appliquer toutes les augmentations à ses clients dans les épiceries et les dépanneurs. Il s'attend à ce qu'ils les transmettent ensuite aux acheteurs.

Joint par CNN, un porte-parole de l’entreprise n'a pas voulu commenter le dossier.

Photo AFP

Si davantage de clients de General Mills – y compris les principaux magasins à grande surface, les supermarchés, pharmacies et autres chaînes – décident de faire de même, ces marques populaires deviendront encore plus chères pour les consommateurs.

Les prix des produits alimentaires ont fortement augmenté pendant la pandémie, après avoir stagné de 2015 à 2019. Les coûts ont grimpé de 1% en octobre par rapport à septembre et étaient 5,4% plus élevés qu'à la même période l'année dernière, selon les dernières données du Bureau of Labor Statistics.

L'inflation sur les aliments, les boissons et les produits de première nécessité grimpera à 8% au cours du premier trimestre de 2022 avant de s'établir à 4% au cours du second semestre, projette IRI, un cabinet d'études de marché. 

Photo courtoisie

IRI suit les prix, les données de point de vente et de volume, les promotions et les tendances dans les magasins à grande surface, les clubs de vente en gros, les supermarchés, les pharmacies et d'autres canaux de consommation.

Les fabricants de produits alimentaires et les chaînes d'épicerie ont fait face à des coûts plus élevés pour les produits de base, la main-d'œuvre, le transport et d'autres dépenses pendant la pandémie. Ces coûts ont grimpé ces derniers mois, les incitant à augmenter les prix pour minimiser l'impact.

L'indice des prix à la production, qui mesure le prix que les fabricants reçoivent pour leurs biens et services, a bondi de 0,6% le mois dernier par rapport à septembre et a augmenté de 8,6% par an.

General Mills a déclaré dans les lettres qu'elle composait avec des coûts de matériaux et de main-d'œuvre plus élevés.

Suivez-vous le sac de chips sur Instagram?

À voir aussi sur le Sac de Chips:   

s

s

s

Sur le même sujet