Des femmes sont fascinées par un «parc de pénis» où elles peuvent caresser des «engins» géants dans l’espoir de trouver un homme bien membré | Le Sac de chips
/unbelievable

Des femmes sont fascinées par un «parc de pénis» où elles peuvent caresser des «engins» géants dans l’espoir de trouver un homme bien membré

Dans la ville de Khon Kaen, en Thaïlande, des femmes se ruent vers un parc particulier où sont exposés d’immenses phallus.

C’est dans le district d’Ubonrat de cette ville du centre de la Thaïlande que se trouve la Traitep Dream Forest (ou, si vous préférez, la Forêt des Rêves Traitep) qui, elle-même, abrite un Thung Krajiew (ou, si vous le préférez encore, un «Havre de Pénis»), révèle Coconut.co.

• À lire aussi: L'homme qui possède le plus gros pénis au monde révèle qu’il est très en demande auprès des célébrités

Un «havre de pénis», pour ceux qui se le demanderaient, est un genre de jardin où des sculptures de pénis géants sont érigées, projetant de longues ombres au sol.


«Peu importe le pénis que vous choisirez, vous aurez un partenaire de cette taille», peut-on lire sur un panneau à l’entrée du havre de paix pénis.

Un autre des panneaux raconte l’histoire d’un dieu pervers nommé Lahone qui aimait harceler sexuellement les gens et qui, en conséquence, fut «démembré».

• À lire aussi: On peut voir l’érection d'Elvis dans un de ses films

Et, en guise de punition pour ses péchés, son pénis fut affiché en public.

«C’est pourquoi son pénis a été placé ici, pour être humilié publiquement», explique l’écriteau.


Les «engins» exposés dans le parc font de 4 pieds à 12 pieds et pointent vers le haut.

Les femmes sont encouragées à les caresser pour stimuler leur chance, dans la recherche d’un partenaire sexuel.

• À lire aussi: Des hommes aux petits pénis manifestent pour mettre fin à la stigmatisation dont ils sont victimes

«Je pense que les statues sont un peu ridicules et je ne suis pas certaine qu’elles fonctionnent, mais je suis quand même venue pour le plaisir de les regarder et de les prendre en photo», a raconté Fah Kwanoon, une visiteuse du parc «d’attractions».

«Je les ai caressées quand même et j’ai fait un voeu, juste au cas où. J’espère trouver un bel homme qui est riche, aussi.»

En Thaïlande, les sculptures de pénis font partie de la tradition et on croit souvent qu’elles sont dotées de propriétés magiques ou miraculeuses.

Plus tôt cette année, les résidents d’un village qui souffrait depuis longtemps d’une sécheresse ont érigé des sculptures géantes de pénis dans l’espoir de recevoir un peu de pluie.

Et croyez-le ou non, mais cela a fonctionné.

À voir aussi sur le Sac de Chips:  

s

s

s


Sur le même sujet