Kim K réussit la première étape du barreau | Le Sac de chips
/potins

Kim K réussit la première étape du barreau

Image principale de l'article Kim K réussit la première étape du barreau

La plus célèbre des sœurs Kardashian est sur le point de faire manger ses mots à tous ceux qui ont déjà douté de son intelligence.

• À lire aussi: Les 23 ruptures les plus marquantes de 2021

• À lire aussi: Kanye West a embarrassé Kim Kardashian en se lançant dans les élections présidentielles

Kim K a réussi, après trois tentatives infructueuses, un examen de droit en Californie, premier échelon vers son rêve de devenir un jour avocate, a-t-elle annoncé lundi. 

La milliardaire a depuis longtemps fait savoir qu'elle voulait s'inscrire au barreau.

« J'ai passé l'exam du bébé barreau », a-t-elle écrit sur Twitter, en référence à l'examen de première année de droit exigé en Californie pour les candidats qui n'ont pas de diplôme universitaire.

Kim Kardashian, 41 ans, a suivi des cours à l'université Pierce College de Los Angeles mais n'a pas été diplômée.

« Sachez que ça n'a pas été facile pour moi. J'ai échoué à cet examen trois fois en deux ans mais je me suis accrochée à chaque fois et j'ai étudié encore plus », poursuit la vedette.

Elle souligne toutefois qu'elle souffrait de la COVID-19 lors de son troisième échec et qu'elle avait une forte fièvre.

Selon le barreau de Californie, l'examen de première année inclut quatre dissertations et un questionnaire à choix multiples de 100 questions sur les contrats et le droit pénal.

Les statistiques montrent que seuls 20 à 25% des candidats réussissent cet examen.

« De grands avocats m'ont dit que c'était pratiquement impossible, et bien plus difficile que de faire une école de droit traditionnelle », ajoute Kim Kardashian, assurant que « c'était (sa) seule option ».

La vedette s'est plus d'une fois engagée pour une réforme du système judiciaire américain, demandant parfois la clémence pour certains condamnés. Elle avait notamment rencontré à ce sujet l'ancien président Donald Trump à la Maison Blanche en 2019.

Elle n'est pas la première du clan Kardashian à toucher au droit. Son défunt père, Robert Kardashian, faisait partie de l'équipe d'avocats qui avait réussi à obtenir l'acquittement d'OJ Simpson, poursuivi pour un double meurtre.

« Mon père serait si fier (...) On m'a dit qu'il était connu pour se moquer des gens qui ne réussissait par leur examen du premier coup comme lui, mais il aurait été mon plus grand supporteur! », écrit-elle.

La vedette est en pleine procédure de divorce d'avec l'artiste Kanye West.

Selon des médias américains, elle a demandé à un tribunal d'être déclarée « officiellement célibataire » et de pouvoir enlever le nom de son époux de son état-civil.

Alors, à tout le monde qui s’est moqué de Kim dans le passé: bientôt, vous devrez l'appeler Maître K.

À voir aussi 

s

s

s

Sur le même sujet