Billie Eilish révèle que regarder de la porno à 11 ans a «détruit son cerveau» | Le Sac de chips
/potins

Billie Eilish révèle que regarder de la porno à 11 ans a «détruit son cerveau»

Image principale de l'article Eilish révèle que la porno a détruit son cerveau
Nicky Nelson/WENN

À quelque jours de son 20e anniversaire, Billie Eilish s’est ouverte sur les aspects négatifs entrainés sur sa vie par le visionnement de pornographie.

Au micro d'Howard Stern, la jeune femme a affirmé qu’elle a commencé à regarder des vidéos pour adultes alors qu’elle était encore enfant, expliquant que ça lui donnait l’impression de «faire partie de la gang».

• À lire aussi: Billie Eilish dans le pétrin pour des propos racistes dans une vidéo

• À lire aussi: Billie Eilish dévoile un nouveau look sexy et répond aux critiques

«Je crois que la porno est une honte. J’avais l’habitude d’en regarder beaucoup. J’ai commencé alors que je n’avais que 11 ans. Je crois que ça a détruit mon cerveau et je me sens incroyablement triste d’avoir été exposée à autant de pornographie», a ajouté la chanteuse.

Elle a aussi détaillé comment la porno a eu un impact négatif sur ses relations sexuelles.

«Les premières fois que j’ai fait l’amour, j’acceptais de faire des choses qui ne me tentaient pas. C’était parce que je croyais que c’était ça que j’étais censée aimer.»

La COVID

• À lire aussi: Voici les recherches les plus populaires au Québec sur Google cette année

• À lire aussi: 7 personnalités publiques qui ont suscité la controverse à cause de leur position sur les vaccins ou les mesures sanitaires

Dans la même entrevue, Eilish a raconté à Stern qu’elle a contracté la COVID-19 cette année et que si elle n’avait pas été vaccinée, elle croit qu’elle en serait morte.

«C’était grave» a-t-elle affirmé. «Je ne suis pas morte, mais ça n’enlève pas à quel point j’ai souffert. C’était terrible. Je ressens encore des effets secondaires. J’ai été malade pendant presque deux mois.»

«Je veux être clair que c’est grâce au vaccin que je suis en bonne santé aujourd’hui. Je suis certaine que si je n’étais pas vaccinée, je serais morte.»

Aussi sur le Sac de chips:

s

s

s

Sur le même sujet