Enlevé quand il avait 4 ans, il retrouve sa famille grâce à un dessin 33 ans plus tard | Le Sac de chips
/touching

Enlevé quand il avait 4 ans, il retrouve sa famille grâce à un dessin 33 ans plus tard

Image principale de l'article Il retrouve sa famille grâce à un dessin

Enlevé il y a 33 ans, un Chinois de bientôt 37 ans a enfin été réuni avec sa mère biologique grâce à un croquis dessiné qu’à l’aide de sa mémoire.  

Li Jingwei n’avait que 4 ans quand il a été enlevé et puis vendu dans un réseau de trafic humain, rapporte BBC News. Il est alors adopté par une autre famille.

• À lire aussi: Un tueur en série qui exerçait le métier de gendarme est retrouvé 35 ans après ses crimes

• À lire aussi: À la recherche de Fern: la lettre touchante d’un gamin de 4 ans à celui qui a volé sa chienne

Le 24 décembre 2021, avec le désir de retrouver sa famille biologique, l’homme partage le croquis de son village dans une vidéo qu’il publie sur l’application Douyin. Ce sont des policiers qui ont été en mesure d’identifier le village dessiné. Ils ont également retracé la mère qui avait perdu son enfant.

Des tests d’ADN ont permis de constater que l’homme était véritablement le fils de la dame. Les deux se sont retrouvés samedi dans la province de Yunnan, plus de 30 ans après l’enlèvement.

Les images sont bouleversantes:

«Trente-trois ans d’attente, d'innombrables nuits à espérer et finalement un croquis d’une carte fait que par mémoire... c’est le moment parfait après 13 jours, a écrit Li Jingwei sur son compte Douin peu avant la rencontre. Merci à tous ceux qui m’ont aidé à retrouver ma famille.»

33 ans loin des siens

Enlevé près de la ville de Zhaotong, dans le sud-ouest de la Chine, en 1989, l’homme avait été vendu à une famille située à plus de 1800 kilomètres de chez lui.

Celui qui réside maintenant dans la province de Guangdong, dans le sud du pays, n’avait jusqu’ici eu aucun succès à retracer ses origines auprès de ses parents adoptifs ni en consultant des bases de données d’ADN. Il a donc fait appel à Internet.

«Je suis un enfant qui veut retrouver sa maison. J’ai été emmené à Henan par un voisin chauve vers 1989, quand je n’avais que quatre 4 ans, raconte-t-il dans la vidéo.

«Voici une carte de ma région natale que j’ai fait à partir de ma mémoire», poursuit-il alors qu’il montre le croquis sur lequel il est possible de voir ce qui s’apparent à une école, une forêt de bambou et un petit étang.

Les enlèvements d’enfants sont communs en Chine. Plusieurs enfants sont enlevés pour être vendus à d’autres familles.

En 2015, on estimait que 20 000 enfants étaient enlevés chaque année, selon BBC News.

Suivez-vous le Sac de chips sur Instagram?

À voir aussi sur le Sac de chips:

s

s

s

Sur le même sujet