Elle est confinée chez un gars avec qui sa mère l'a envoyée en blind date | Le Sac de chips
/unbelievable

Elle est confinée chez un gars avec qui sa mère l'a envoyée en blind date

s

Une pauvre dame était en train de souper chez un gars avec qui elle était en blin date lorsque les autorités sanitaires ont annoncé un confinement immédiat du quartier où elle se trouvait, en Chine. 

• À lire aussi: Elle se fait tatouer à 103 ans pour souligner la fin du confinement

Le pays d'Orient fait face à plusieurs foyers de variants Delta et Omicron - certes très limités, mais que les autorités combattent à l'aide de mesures draconiennes. 

La grande ville de Zhengzhou (centre) a fait état d'une centaine de cas de COVID-19 depuis la semaine dernière et c'est pourquoi certaines zones ont ainsi été confinées mercredi 5 janvier... pile au moment où mademoiselle Wang dînait chez un garçon lors d'un rendez-vous préalablement arrangé par sa mère.

«Juste après mon arrivée à Zhengzhou, il y a eu un foyer d'infection et son complexe résidentiel a été placé en confinement. Je ne pouvais plus partir de chez lui», a-t-elle déclaré mardi au média chinois The Paper.

Mademoiselle Wang était venue dans la ville pour un séjour d'une semaine destiné à rencontrer plusieurs garçons.

• À lire aussi: La mairesse de Longueuil Catherine Fournier en couple avec l’ex d’une célébrité

• À lire aussi: 12 grands malaises de 2021

«Comme je vieillis, ma famille voulait me présenter à 10 petits copains potentiels. Le cinquième a voulu montrer ses talents de cuisinier, il m'a donc invitée à dîner chez lui».

Mademoiselle Wang a publié sur internet des vidéos pour montrer son embarrassante vie quotidienne. On y voit le garçon lui cuisiner des plats, faire des tâches ménagères ou travailler sur son ordinateur pendant qu'elle se repose.

Les flammes de l'amour, elles, tardent à se manifester, constate la dulcinée.

«Mis à part le fait qu'il soit aussi muet qu'un tronc d'arbre, il n'est pas mal», déclare-t-elle à The Paper. «Même si ses plats ne sont pas très bons, il est toujours motivé pour cuisiner, je trouve ça bien.»

Elle n'a révélé ni son âge, ni son nom complet ni l'identité du beau ténébreux.

Sur le réseau social chinois Weibo, le mot-dièse évoquant l'histoire a accumulé des millions de vues. Mais la forte attention médiatique l'a poussée à retirer les vidéos d'internet.

«Des amis l'ont appelé et je pense que cela a eu des répercussions sur sa vie. Je les ai donc retirées pour l'instant», a-t-elle déclaré mardi.

«Merci à tous pour votre attention (...) J'espère que l'épidémie se terminera bientôt et que vous autres célibataires trouverez rapidement un petit copain!»

Êtes-vous abonnés au Sac sur Instagram?

À voir aussi sur le Sac de chips?

s

s

s