Un robot à l’apparence féminine ferme la boîte à un homme coquin qui voulait flirter avec elle | Le Sac de chips
/unbelievable

Un robot à l’apparence féminine ferme la boîte à un homme coquin qui voulait flirter avec elle

Image principale de l'article Un robot à l’apparence féminine étonne la galerie
Captures d'écran / TikTok

Les visiteurs du plus important congrès de l’industrie électronique au monde ont été fascinés de rencontrer Ameca, un robot doté d’une intelligence artificielle et d’une apparence féminine.

Se tenant chaque année à Las Vegas au début du mois de janvier, le CES (Consumer Electronic Show) est connu comme l’endroit où il faut être pour découvrir les tendances du futur dans les domaines de la technologie et de l’électronique.

• À lire aussi: 50% des hommes seraient prêts à avoir des relations sexuelles avec des robots

Cette année n’a pas fait exception à la règle, alors que plusieurs nouveautés présentées ont retenu l’attention des médias du monde entier.

Cependant, nulle d’entre elles n’a autant ait jaser qu’Ameca, un robot ayant l’apparence et la voix d’une femme, et qui est, selon ses concepteurs de Engineered Arts, «le robot à apparence humaine le plus avancé au monde, représentant l’avant-garde de la technologie de robotique humaine».

Un des visiteurs de l’immense exposition a appris à la dure qu’Ameca était effectivement «avancée» lorsqu’il a tenté de la courtiser plus ou moins subtilement.

• À lire aussi: [VIDÉO] Un «robot extracteur de sperme» peut venir en aide aux donneurs trop gênés de se masturber à l’hôpital

«As-tu un petit ami?», peut-on entendre l’homme lui demander dans une vidéo TikTok vue des millions de fois jusqu’à présent.

«Je n’ai pas de petit ami. Demandes-tu pour un ami?», rétorque Ameca.

«Je demande pour moi», dit le visiteur.

«Je vois. Malheureusement, je ne suis pas sur le marché. Les robots n’ont pas de relations. Et toi, as-tu un petit ami?», interroge ensuite l’androïde, déclenchant l’hilarité dans la salle.

«Elle fait blagues!», s’étonne l’homme, avant qu’Ameca ne porte le coup de grâce:

«Je vais prendre ça pour un oui», dit celle qui était décrite au CES comme «la plateforme de robot humanoïde parfaite pour l’interaction humain-robot».

On arrête pas le progrès!

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet