Elle écope de trois mois de prison pour avoir harcelé son ex-mari avec des chansons de Michel Sardou | Le Sac de chips
/unbelievable

Elle écope de trois mois de prison pour avoir harcelé son ex-mari avec des chansons de Michel Sardou

Image principale de l'article Elle harcèle son ex-mari avec du Michel Sardou
AFP

Une Française de 65 ans a été condamnée, le 18 janvier dernier, à trois mois de prison pour avoir harcelé son ex-époux et la nouvelle conjointe de celui-ci, en les forçant à écouter du Michel Sardou pendant des heures.

• À lire aussi: Des prisonniers torturés par la chanson «Baby Shark» pendant des heures

• À lire aussi: Une touriste détenue après avoir fait un salut nazi à Auschwitz

Séparés depuis quatre ans, les deux aînés vivant à Callen avaient décidé de continuer d’habiter sous le même toit mais avaient séparé leur maison en deux parties.

L’homme a depuis refait sa vie avec sa nouvelle amoureuse, ce qui n’a pas vraiment plu à son ex-femme. 

Cette dernière a donc décidé de leur faire la vie dure, notamment, en faisant jouer à haut volume des chansons de Michel Sardou pendant des heures.

Elle les espionnait aussi par la fenêtre, prenait des photos d’eux à leur insu et les insultait régulièrement, en plus de les bombarder de messages.

Puisque les compteurs se trouvaient de son côté de la maison, elle a même décidé de leur couper l’eau et l’électricité.

« Chaque mois, nous lui payons l’eau et l’électricité, mais elle refuse tous mes virements. J’ai 71 ans, avec mon compagnon, nous avons tout pour être heureux, mais elle est toujours là, à nous pourrir la vie », a raconté la plaignante, rapporte Sud Ouest.

La nouvelle conjointe de l’homme a commencé à prendre des antidépresseurs. Le couple a également dû s’absenter du travail à plusieurs reprises en raison d’un syndrome d’anxiété généralisée.

Reconnue coupable de harcèlement, l’accusée a écopé d’une peine de trois mois de prison avec sursis. Elle devra également verser 300 euros (près de 430 dollars canadiens) à chacune de ces deux victimes.

À voir aussi sur le Sac de Chips:  

s

s

s

Sur le même sujet