Un homme change de genre pour pouvoir prendre sa retraite et toucher sa pension un an plus tôt | Le Sac de chips
/unbelievable

Un homme change de genre pour pouvoir prendre sa retraite et toucher sa pension un an plus tôt

(Ceci n'est pas le monsieur de l'histoire. C'est juste la meilleure photo qu'on a trouvé pour l'illustrer.)
Adobe Photo Stock

(Ceci n'est pas le monsieur de l'histoire. C'est juste la meilleure photo qu'on a trouvé pour l'illustrer.)

Un citoyen suisse a profité d’une faille dans une loi récemment entrée en vigueur dans la Confédération helvétique pour quitter le marché du travail plus tôt que prévu.

En Suisse, une nouvelle loi qui stipule que tout.e résident.e du pays ayant «l’intime conviction» de ne pas appartenir au genre auquel il ou elle est inscrit au registre de l’état civil peut faire changer son genre et son prénom pour seulement 75 francs suisses (environ 103 dollars canadiens) est entrée en vigueur le 1er janvier 2022.

• À lire aussi: Duolingo a fait un TikTok à propos de l’urine de Dua Lipa et c’est très étrange

Comme le rapporte Luzerner Zeitung, cette nouvelle loi comporte cependant une faille grâce à laquelle des personnes mal intentionnées peuvent abuser des dispositions légales mises en place pour le bénéfice de gens qui en auraient légitimement besoin.

En effet, puisque les employés de l’état civil ne doivent pas «rechercher activement un abus» et puisqu’il n’existe «aucune obligation de vérifier l’intime conviction des personnes concernées», la sincérité des demandeurs fait foi de tout.

Or, évidemment, comme dans tout système, il y a des «profiteurs».

• À lire aussi: Cette chanson qui parle d’excréments est en train de devenir virale au Québec

Étrangement, en Suisse, l’âge légal de la retraite est de 65 ans pour les hommes et de 64 ans pour les femmes.

En novembre 2021, Michel Montini du Bureau Fédéral de la Justice avait indiqué qu’à cause de cela, «des hommes pourraient se déclarer des femmes juste avant la retraite et quitter leur emploi un an plus tôt». 

Et c’est exactement ce qui est arrivé...

Un sexagénaire du canton de Lucerne reconnu pour ses provocations a effectué le changement administratif le 5 janvier dernier, devenant, aux yeux de la loi, une femme.

• À lire aussi: Math Duff l'échappe avec sa cape d’invisibilité de Harry Potter: voici où acheter la même

Le pire, c’est que l’homme-devenu-femme-administrativement-parlant s’est vanté qu’il ne l’a fait que pour des motifs pécuniaires, et qu’il ne se sent pas femme du tout.

Mais puisque les fonctionnaires suisse n’ont pas le droit de le questionner sur ses motivations (pour éviter des décisions potentiellement teintées par la transphobie), il peut dormir en paix.

Selon le Luzerner Zeitung, qui a soumis le cas à un responsable de l’état civil, tant qu’une affaire comme celle-ci ne sera pas tranchée par un tribunal, les hommes proches de la retraite pourront demander de changer de sexe en autant qu’ils ne se comportent pas de manière «manifestement abusive».

• À lire aussi: Une mère affirme boire son propre sang menstruel pour améliorer sa santé

Les futurs retraités ne sont pas les seuls à pouvoir profiter d’une faille dans la loi.

Puisqu’un service militaire de 260 jours est obligatoire pour les hommes suisses de 18 à 35 ans, il pourrait être possible pour un homme de 17 ans de devenir une femme le temps d’éviter l’armée.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet