Une élue républicaine confond une délicieuse soupe froide espagnole et la police secrète nazie | Le Sac de chips
/unbelievable

Une élue républicaine confond une délicieuse soupe froide espagnole et la police secrète nazie

Image principale de l'article Elle confond «gestapo» et «gaspacho»
Photo AFP + Adobe Photo Stock

L’élue républicaine Marjorie Taylor Greene a mélangé les mots «gaspacho» et «gestapo».

Celle qui est notamment connue pour ses thèses complotistes était invitée à la chaîne conservatrice One America News lorsqu’elle s’est insurgée contre les façons de faire de la cheffe démocrate du Congrès, Nancy Pelosi.

• À lire aussi: Accusation de racisme: The Rock change d’idée et ne soutient plus Joe Rogan

Franchissant de façon éhontée le point Godwin, l’élue de l’État de Géorgie a comparé les prisons où sont détenues les personnes ayant pris d’assaut le Capitole le 6 janvier 2021 à un «goulag», avant de s’en prendre à «la police gaspacho de Nancy Pelosi».


La gaspacho est évidemment une spécialité culinaire du sud de l’Espagne. Il s’agit d’un potage de légumes servi froid.

Bon, il est possible qu’elle trouve que les policiers sont vedges, mais il est encore plus probable qu’elle voulait évoquer la gestapo, la terrible police politique du Troisième Reich.

• À lire aussi: Convoi de camionneurs: des drapeaux nazi et confédérés aperçus à Ottawa

Marjorie Taylor Greene n’en est évidemment pas à sa première controverse.

Lors des dernières élections américaines, elle avait attiré l’attention avec une publicité où elle se mettait en scène avec un fusil AR-15 pour avertir les «terroristes antifa» de «rester en dehors du nord-ouest de la Géorgie».

Elle est aussi reconnue pour être une partisane des théories complotistes QAnon.

• À lire aussi: Voici tout ce que Nostradamus avait prédit pour 2022

Cependant, même si l’Internet tout entier s’est moqué de sa bourde, Taylor Greene a été bonne joueuse en publiant un gazouillis rempli d’auto-dérision.

«Pas de soupe pour ceux qui espionnent illégalement les membres du Congrès, mais ils seront jetés au goulasch», a-t-elle écrit, en faisant un jeu de mots entre «goulag» et «goulasch», une soupe hongroise très répandue en Europe centrale.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s


Sur le même sujet