Chirurgie ratée: voici les premières photos de Linda Evangelista après son opération | Le Sac de chips
/potins

Chirurgie ratée: voici les premières photos de Linda Evangelista après son opération

Image principale de l'article Linda Evangelista montre sa chirurgie ratée
AFP

Linda Evangelista qui a déjà été la top-modèle la plus photographiée au monde, a passé les cinq dernières années à l’ombre des projecteurs en raison d’une chirurgie esthétique qu’elle considère «ratée».

• À lire aussi: Linda Evangelista a été défigurée de façon permanente par une chirurgie esthétique

• À lire aussi: Elle croit que ses grosses fesses intimident les prétendants

Pour la toute première fois depuis cet épisode sombre de sa vie, dont elle a parlé il y a trois mois sur son compte Instagram, elle a accepté d’être prise en photo pour le magazine People

La femme de 56 ans a aussi raconté de la douleur émotionnelle et physique engendrée par la procédure, dans un long reportage pour la publication américaine. 

Evangelista a eu recours à du «CoolSculpting», une intervention approuvée par la FDA aux États-Unis, qui se veut une alternative non invasive à la liposuccion.

Se jugeant lésée, et son apparence complètement détruite par l’intervention, l’ex-mannequin a intenté une poursuite en septembre contre la société mère de CoolSculpting, Zeltiq Aesthetics Inc., pour 50 M$ en dommages et intérêts. Elle allègue qu'elle est incapable de travailler depuis qu'elle a subi sept séances de CoolSculpting (cryolipolyse) dans un cabinet de dermatologue entre août 2015 et février 2016.

«J'adorais être sur le podium. Maintenant, j'ai peur de croiser quelqu'un que je connais», raconte-t-elle en entrevue à People. 

«Je ne peux plus vivre comme ça, dans le secret et la honte. Je ne peux plus vivre avec cette douleur. Je veux enfin parler.»

Dans les trois mois qui ont suivi le début des traitements, elle a commencé à remarquer des renflements au niveau du menton, des cuisses et du soutien-gorge. Les mêmes zones qu'elle avait voulu rétrécir grossissaient soudainement, et durcissaient. Puis, des engourdissements sont apparus.

Inquiète, elle a tenté de corriger la situation en faisant plus d’exercices et en faisant un régime, apprend-on dans son entrevue. 

«J’en suis arrivée à ne plus manger du tout. Je pensais que je perdais la tête.»

C’est à la fin du mois de juin 2016 qu’elle s’est décidée à aller voir son médecin. Il lui a diagnostiqué une hyperplasie adipeuse paradoxale. «Il m'a dit qu'aucun régime ni aucune activité physique n'y remédieraient.»

Effet secondaire rare      

L'hyperplasie adipeuse paradoxale est un effet secondaire rare qui affecte moins de 1% des patients CoolSculpting, où le processus de congélation provoque l'épaississement et l'expansion du tissu adipeux affecté. 

Linda Evangelista a dû subir deux liposuccions pour tenter de retrouver son apparence initiale, mais ces nouvelles procédures n’ont pas fonctionné. 

«Si je marche sans ceinture dans une robe, j'aurai des irritations au point de presque saigner. Parce que ce n'est pas comme un frottement de graisse molle, c'est comme un frottement de graisse dure», détaille-t-elle.

Elle soutient que sa posture a également été affectée. 

«Pourquoi ressentons-nous le besoin de faire ces choses à notre corps? J'ai toujours su que je vieillirais. Et je sais que le corps passe au travers de nombreuses épreuves. Mais je ne pensais pas que je ressemblerais à ça», dit-elle en ajoutant qu'elle a perdu son identité.

«Je ne me reconnais pas physiquement, mais je ne me reconnais plus non plus en tant que personne. Linda Evangelista, la mannequin est en quelque sorte disparue.»

Elle reste malgré tout optimiste sur le fait que partager son traumatisme apportera du réconfort à d'autres personnes souffrant de situations similaires.

À voir aussi sur le Sac de Chips:   

s

s

s

Sur le même sujet