Un étudiant doit se faire amputer les deux jambes après avoir mangé les restants que son coloc avait laissé dans le frigo | Le Sac de chips
/unbelievable

Un étudiant doit se faire amputer les deux jambes après avoir mangé les restants que son coloc avait laissé dans le frigo

Image principale de l'article Amputé des 2 jambes pour avoir mangé des restants
Capture d'écran / YouTube Chubbyemu

Un étudiant américain sans histoire a commis un geste banal mais grave de conséquences: il a mangé un restant de poulet et de riz que son colocataire avait ramené la veille.

Selon ce rapporte le New England Journal of Medicine, le jeune identifié par les lettres JC a développé un sepsis qui a obligé les médecins à l’amputer de ses deux jambes.

• À lire aussi: Chirurgie ratée: voici les premières photos de Linda Evangelista après son opération

Il avait mangé les restants d’un plat de nouilles, de poulet et de riz que son ami avait rapporté d’un restaurant, la veille.

Tombé immédiatement malade, il avait commencé à souffrir d’une forte fièvre et son rythme cardiaque s’était accéléré à 166 pulsations par minutes.

Conduit à l’hôpital d’urgence, son état s’était dégradé rapidement et il avait dû être transporté dans un autre centre hospitalier par hélicoptère afin d’éviter qu’il n’y laisse sa peau.

• À lire aussi: Elle donne un rein à son copain et il la trompe quelques mois plus tard

Selon son dossier médical, toutefois, rien ne laissait présager une telle réaction.

On ne lui connaissait aucune allergie; il avait été adéquatement vacciné dans son enfance; et il ne buvait que rarement de l’alcool. 

Il fumait, cependant: deux paquets de cigarettes par semaine et de la marijuana tous les jours.

Dans le rapport médical de JC, on peut lire: «Le patient se sentait bien jusqu’à 20 heures avant son admission lorsqu’une douleur abdominale diffuse et des nausées se sont développées après qu’il eut mangé des restants de riz, de poulet et de lo mein venant d’un restaurant.»

• À lire aussi: Une station en Antarctique oblige ses résidents à se faire retirer leur appendice

«Cinq heures avant son admission, une décoloration mauve de sa peau s’est développée et un ami du patient l’a amené aux urgences d’un autre hôpital pour une évaluation.»

Les médecins ont par la suite pu confirmer que JC souffrait d’une infection bactérienne agressive qui avait endommagé ses reins et qui commençait à former des caillots dans son sang.

Une analyse sanguine a ensuite déterminé que la bactérie qui lui causait du tort était la Neisseria meningitidis, une méningocoque.

JC aurait été infecté par la bactérie par le truchement de sa salive.

• À lire aussi: Noémie Dufresne dévoile le résultat de son augmentation mammaire

Ayant manqué le vaccin de rappel contre le méningocoque qu’il aurait dû avoir à l’adolescence, à 16 ans, il était devenu vulnérable.

La gangrène s’est développée dans ses doigts et dans ses jambes, ce qui a engendré l’amputation du bout de ses dix doigts et de ses deux jambes, sous les genoux.

Après être resté inconscient pendant 26 jours, JC s’est finalement réveillé pour découvrir son triste sort et débuter sa longue réhabilitation.

Son histoire, qualifiée de «freak accident» par le Dr. Bernard, a fait l’objet d’une intéressante étude de cas sur la chaîne YouTube de ce dernier.

Et pour ceux qui seraient intéressés à voir des photos de JC hospitalisé, c'est ici.

Âmes sensibles s'abstenir!

À voir aussi sur le Sac de Chips:  

s

s

s


Sur le même sujet